SOMMAIRE > MES CREATIONS > A PROPOS DE CASSE-TETE MECANIQUES
INFOS | VIDEOS | DOCUMENTS
Pour retrouver les photos pleine échelle de ma collection personnelle de casse-têtes mécaniques, CLIQUEZ ICI
La liste de casse-tête ci-dessous correspond à ceux de ma propre collection que j'ai testés en profondeur et je vous propose pour chacun une description et mon appréciation générale en termes de qualité de fabrication et de prise en main. La difficulté de résolution de chaque casse-tête est rappelé par un nombre proportionnel d'étoiles :

: casse-tête distrayant (difficulté équivalente à celle du Skewb)
: casse-tête intéressant (difficulté équivalente à celle d'un cube 3x3 standard)
: casse-tête exigeant (difficulté équivalente à celle d'un cube 4x4 standard)
: casse-tête très exigeant (difficulté équivalente à celle d'un 4x4x6)
: casse-tête éprouvant (difficulté supérieure à toutes les précédentes)

Cette liste de casse-tête s'étant considérablement allongée depuis sa création, je vous propose ci-dessous des raccourcis pour rejoindre plus facilement le début de chaque catégorie, définie principalement en fonction du nombre d'axes de rotation.

MES CASSE-TETE A 4 AXES DE ROTATION
MES CASSE-TETE A 6 AXES DE ROTATION
MES CASSE-TETE DE TYPE CUBOIDE
MES CASSE-TETE A 8 AXES DE ROTATION
MES CASSE-TETE A 12 AXES DE ROTATION
MES CASSE-TETE DE TYPE SQUARE-1
MES CASSE-TETE MODIFIES
PYRAMINX
(4 axes, QJ)
EN BREF
MON AVIS
Si le Rubik's Cube est ses 3 rangées sont célèbres sur la planète entière, le Pyraminx l'est presque autant et si on en croît Uwe Meffert, son inventeur, son invention est même antérieure. Délaissant l'architecture cubique classique, le Pyraminx est un tétraèdre régulier de 82 mm de haut dont les pièces peuvent tourner autour de 4 axes passant par les pointes de la pyramide.
Plus encombrant que ce que je pensais, le Pyraminx est d'une prise en main agréable, avec un léger cliquetis assurant l'alignement des pièces pour chaque rotation. Sa résolution plus simple que le Rubik's 3x3 explique sa popularité parmi les débutants. Bref, c'est un bon puzzle pour commencer et qui existe en une version à "tuiles", plus endurantes que les autocollants classiques.

difficulté :
PYRAMINX
(4 axes, QiYi)
EN BREF
MON AVIS
Le Pyraminx est proposé par de nombreux fabricants et cet autre exemplaire de ma collection est la version de QiYi. Avec ses 79mm de haut, il est un peu plus petit que la version de QJ et existe en une version dépourvue d'autocollants avec des pièces teintées dans la masse. Son thème de couleurs est identique.
Cette version du Pyraminx est ma préférée car elle combine des rotations très agréables à son caractère durable (pas d'autocollants ni de "tuiles"). Si elle laisse apparaître une partie du noyau de la pyramide, la découpe prononcée des pièces au centre de chaque faces permet même un mésalignement important des rangées au moment de tourner une rangée, comme sur un bon cube ! Une excellente version du Pyraminx, à acheter les yeux fermés.

difficulté :
MASTER PYRAMINX
(4 axes, Meffert's)
EN BREF
MON AVIS
Le Master Pyraminx est au Pyraminx ce que le Rubik's Revenge est au Rubik's Cube standard : une version "étendue" comptant une rangée supplémentaire dans chacune de ses dimensions. Si l'on excepte les coins tournant seulement sur eux-mêmes, le Master Pyraminx compte 3 rangées de pièces selon chacun de ses axes, l'équivalent d'un cube 3x3 standard.
Le Master Pyraminx semble un peu "raide" à sa sortie de la boîte mais ses rotations s'améliorent vite à l'usage. La résolution de cette pyramide bombée est un peu plus complexe que celle du Pyraminx et sensiblement du niveau d'un Rubik's Cube 3x3. Pour moi, c'est un complément indispensable de la famille des "4 axes".

difficulté :
PROFESSOR PYRAMINX
(4 axes, Meffert's)
EN BREF
MON AVIS
Prenez un Master Pyraminx, ajoutez une nouvelle rangée suivant chacun de ses 4 axes de rotations et vous obtenez un Professor Pyraminx. Cette pyramide conserve la taille du Master Pyraminx car ses pièces plus nombreuses sont globalement de dimensions plus réduites. Le Professor Pyraminx est à ce jour la pyramide à 4 axes la plus complexe parmi les modèles produits en masse.
Logiquement, la résolution se complique encore par rapport aux Pyraminx et Master Pyraminx mais elle apparaît également plus intéressante. Les rotations de cette variante semblent particulièrement dures sur un exemplaire neuf et un peu de lubrifiant ne sera pas inutile pour améliorer la prise en main, d'autant que les pièces sont relativement petites. Le modèle peut sembler coûteux mais sa qualité justifie son prix.

difficulté :
V-CUBE 2
(2x2, Verdes)
EN BREF
MON AVIS
Plus petit modèle commercialisé par son inventeur Panagiotis Verdes, le V-Cube 2 est l'un des premiers cubes 2x2 "rapides" commercialisés, sans présenter pour autant de découpe particulière au centre de ses faces. Ses 8 coins apparents cachent un mécanisme apparenté au 3x3 qui a depuis été repris par toute la concurrence. Il mesure 50 mm d'arête.
A sa sortie, le "V-2" a complètement éclipsé le "Pocket Cube" de Rubik d'architecture comparable. La qualité de ses rotations est en effet bien meilleure et le cube accepte un mésalignement important de ses rangées à chacune de ses rotations, à l'inverse de son concurrent historique. Aujourd'hui encore, il reste un bon choix même s'il est devenu cher face à une concurrence féroce.

difficulté :
V-CUBE 2b
(2x2, Verdes)
EN BREF
MON AVIS
Jumeau du "2 tout court", le V-Cube 2b s'en distingue seulement par ses faces bombées reprises du V-Cube 7 (le premier à avoir introduit cette forme, mais ici pour des raisons purement esthétiques) mais conserve le même mécanisme interne que son homologue "cubique". Il mesure environ 57 mm du centre d'une face au centre opposé.
Le "2b" restitue globalement les sensations du "2" mais sa finition est curieusement en retrait : des bavures sur les pièces le font parfois accrocher au cours d'une rotation. Après démontage/ébavurage/remontage, le mal disparaît et il comporte aussi bien que sa version "à coins carrés".

difficulté :
WITTWO
(2x2, WitEden)
EN BREF
MON AVIS
Reprenant un mécanisme interne similaire à celui du V-Cube 2, Le WitTwo doit son nom à son constructeur, WitEden, et son architecture 2x2. Ce cube de 51 mm d'arête existe en version standard (avec autocollants de couleurs) ou, comme dans le cas de mon exemplaire, avec des pièces faites de plusieurs parties et teintées dans la masse.
A l'évidence, le WitTwo est un excellent cube, qui est souvent cité parmi les meilleurs 2x2 du marché. Sa grande facilité à couper les coins rappelle le V-Cube 2, de même que sa taille très proche. Il présente aussi l'avantage d'exister dans cette version sans étiquettes et c'est d'ailleurs ce qui m'a décidé à l'acheter.

difficulté :
LINGPO
(2x2, Moyu)
EN BREF
MON AVIS
Plus petit cube NxN commercialisé par la marque Moyu, le Lingpo reprend pour l'essentiel l'architecture des cubes 2x2 de la concurrence, et se caractérise, comme le WitTwo par la découpe centrale sur ses faces, permettant d'accepter un léger mésalignement "inverse" de ses pièces au cours d'une rotation. Mon exemplaire est une version "stickerless" dont la couleur rouge est remplacée par du rose. Comme la plupart des 2x2, il mesure 50mm d'arête.
Le WitTwo m'avait déjà impressionné par son élasticité et sa grande tolérance au mésalignement de ses rangées dans le feu de l'action mais le Lingpo m'a réellement bluffé. C'est bien simple, ce cube sait absolument tout faire ! Il n'a logiquement pas mis longtemps pour devenir le cube 2x2 de référence de ma collection.

difficulté :
CRAZY 2x2
(2x2, Shengshou)
EN BREF
MON AVIS
Ce "Crazy" est une variation autour du thème du cube 2x2 standard : hormis ses 8 coins habituels, il porte sur chacune de ses 6 faces des pièces en quart de cercle qui peuvent se mélanger entre elles et qui comportent un ergot pour faciliter leur préhension. Ce cube de 57 mm d'arête (autant qu'un 3x3 standard) ne porte pas d'autocollants car ses pièces sont colorées dans la masse.
Intéressant par son principe, ce 2x2 particulier était très raide en sortant de sa boîte. Un desserrage général et une séance de lubrification l'ont transfiguré. Sa résolution est celle d'un 2x2 qui aurait hérité des centres d'un 4x4. Ce cube étonnamment bon marché est donc très recommandable, d'autant qu'il fonctionne aussi très bien comme un 2x2 "classique" si on ne souhaite pas mélanger ses centres !

difficulté :
PYRAMORPHIX
(2x2, LanLan)
EN BREF
MON AVIS
Malgré son aspect pyramidal, c'est bien à une version modifiée d'un cube 2x2 qu'on a affaire ici, comme en attestent ses 8 pièces articulées selon la même logique. Le Pyramorphix ne compte que 4 couleurs mais il peut changer de forme au cours de sa résolution. Posé sur sa base, il mesure 83 mm de haut dans sa forme résolue, soit plutôt plus que ce que j'imaginais au départ.
S'il y a un casse-tête qui trompe bien son monde, c'est celui-ci ! Le Pyramorphix prête d'abord à sourire et on se dit qu'on aura vite fait de le résoudre. Et c'est là que les certitudes s'écroulent... Une bonne maîtrise du cube 2x2 standard est impérative pour aborder cet agréable casse-tête, pas très facile à se procurer malgré son prix d'ami.

difficulté :
PYRAMORPHIX
(2x2, LanLan)
EN BREF
MON AVIS
Parmi les versions disponibles du Pyramorphix, Shengshou commercialise une variante sans autocollants qui se caractérise également par ses faces légèrement bombées. Avec ses 69mm de haut, cette version est plus petite que le Pyramorphix proposé par LanLan et a exactement la même taille de la Mastermorphix (la version 3x3 du Pyramorphix) également commercialisée par Shengshou.
Tout aussi intéressante que la version LanLan du même casse-tête, ce Pyramorphix se caractérise par une prise en main particulièrement agréable, que ce soit par sa taille ou la qualité de ses rotations. Son caractère moins anguleux et la fluidité de ses rotations en ont rapidement fait une de mes variantes préférées du 2x2 standard.

difficulté :
MIRROR BLOCKS
(2x2, Shengshou)
EN BREF
MON AVIS
Sorti après sa variante 3x3, ce Mirror Blocks 2x2 en reprend les fondamentaux : une seule teinte (généralement réfléchissante) pour l'ensemble du cube mais des pièces de taille différente, qui entraînent une modification de la forme du Cube quand celui-ci est dans un état mélangé. Dans son état résolu, ce Mirror Blocks 2x2 reprend exactement les dimensions d'un cube 3x3 standard (57mm d'arête).
Une fois de plus, Shengshou se distingue par la qualité de ses cubes et un prix très abordable. Mon exemplaire avait pourtant un autocollant légèrement abîmé à sa livraison. Pour le reste, on retrouve la qualité de rotation d'un 2x2 moderne. Sa résolution proprement dite demandera quelques efforts supplémentaires aux habitués du 2x2 standard. Pour moi, c'est clairement un cube à posséder dans sa collection.

difficulté :
GHOST CUBE
(2x2, Fengshi)
EN BREF
MON AVIS
Transposition du principe original du Ghost Cube à un cube à 2 rangées, cette variante du 2x2 en reprend la teinte unique, les axes de rotation inclinés et les rangées décalées angulairement dans l'état résolu du cube. Il se caractérise également par des pièces toutes différentes. Comme le Mirror Blocks 2x2, il mesure 57mm d'arête, soit la taille d'un cube 3x3 standard.
Aussi élégant que le Mirror Blocks, ce cube est sans conteste l'une des variantes les plus intéressantes du 2x2 et une bonne introduction au concept de Ghost Cube. Les rotations sans défaut sont la conséquence directe de l'architecture très "élastique" d'un 2x2 moderne. A noter que les autocollants (de très belle qualité) de cube sont fournis mais non collés à la livraison.

difficulté :
DODECAEDRE 2x2
(2x2, LanLan)
EN BREF
MON AVIS
Autre variation de forme du cube 2x2 standard, ce dodécaèdre compte toujours les 8 pièces de son architecture de référence mais se décline en 12 facettes pentagonales portant chacune sa propre couleur. Il peut légèrement changer de forme au cours de sa résolution et mesure 64 mm entre 2 faces opposées.
Pas beaucoup plus difficile que le 2x2 standard une fois qu'on a pris ses marques pour repérer les couleurs, ce dodécaèdre pourra être une bonne école pour aborder les cubes modifiés, d'autant que ses variations de forme sont moins spectaculaires que celles du Pyramorphix. Un "cube" original pour amateurs peu fortunés.

difficulté :
RUBIK'S CUBE
(3x3, Rubik)
EN BREF
MON AVIS
Celui par lequel tout (ou presque) a commencé... Connu sur la planète entière, le Rubik's Cube original a imposé son architecture 3x3, ses 6 couleurs caractéristiques (le blanc, le jaune, le rouge, l'orange, le bleu et le vert) et ses dimensions générales (57x57x57 mm) à la concurrence. Il a inspiré de nombreux amateurs et a servi d'étalon pour l'application de nombreuses méthodes de résolution.
S'il est difficile de rester objectif devant ce monument, il n'en reste pas moins vrai que la qualité honnête de ses rotations est aujourd'hui surclassée par la concurrence qui, elle, n'a cessé de perfectionner ses produits. La même critique vaut pour ses autocollants, pas assez endurants à mon goût. Bref, un cube qui conserve un incontestable caractère historique mais dont la maniabilité a vieilli.

difficulté :
V-CUBE 3
(3x3, Verdes)
EN BREF
MON AVIS
Longtemps absent du marché des 3x3 (pour cause de brevet ?), Verdes s'est finalement décidé à commercialiser le V-Cube 3, concurrent direct du Rubik's Cube et reprenant la même taille. Alors que les autres produits de la marque se singularisent par leur mécanisme interne de conception propre, le V-Cube 3 reprend l'architecture à "double croix" centrale mais avec des formes internes de pièces légèrement différentes.
S'il ne fut pas le plus novateur parmi les cubes de la marque, le V-Cube 3 fait partie des plus agréables à prendre en main. les rotations sont fluides et tolèrent davantage les défauts d'alignement qu'un Rubik's Cube, tout en s'avérant moins "raide" à l'usage. Certains le trouveront peut-être un peu trop lâche dans le feu de l'action. Contrepartie : le V-Cube se démonte très facilement sans le moindre outil. Au bilan, c'est un concurrent sérieux pour le cube de référence.

difficulté :
V-CUBE 3b
(3x3, Verdes)
EN BREF
MON AVIS
De la même manière que le V-Cube 2, qui existe en version "classiquement" cubique ou dans une variante à faces bombées (évoquant la forme nécessaire au bon fonctionnement du V-Cube 7), le récent V-Cube 3 existe également en 2 versions, dont cette variante "b" à la forme bombée. Cette caractéristique est purement esthétique car le mécanisme interne reste inchangé par rapport à celui de son homologue cubique. Il mesure environ 64 mm du centre d'une face au centre opposé.
Si la variante bombée du V-Cube 2 ne m'avait pas tout à fait convaincu en raison de la finition médiocre de ses pièces, qui entraînait parfois des micro-blocages au cours d'une rotation, le V-Cube 3b m'a étonné par la fluidité de ses rotations, sans doute la meilleure de la gamme V-Cube. Les "coins" de cette version bombée restent un peu moins évidents à saisir que sur sa variante cubique mais les qualités "mécaniques" supérieures du "3b" justifient amplement son achat.

difficulté :
GUHONG
(3x3, Dayan)
EN BREF
MON AVIS
Au même titre que le Rubik's Cube, le Dayan Guhong est un cube de type 3x3 à 6 couleurs mais il s'en distingue par ses pièces teintées dans la masse et constitués de plusieurs éléments assemblés ayant chacun sa couleur (2 pour les arêtes et 3 pour les coins). Son mécanisme interne est identique dans son principe à celui du Rubik's Cube mais la forme interne de ses pièces le rapproche davantage du V-Cube 3. Il a la même taille que le Rubik's Cube (57 mm d'arête).
Le Dayan Guhong étonne d'abord par son poids très réduit. Ses pièces colorées évitent l'usure des autocollants habituels mais sa qualité marquante est sa maniabilité, qui tolère de gros défauts d'alignement sans pour autant éjecter de pièces même lorsqu'on entame une résolution "musclée". Même s'il n'est plus mon 3x3 de référence (il s'est fait détrôner depuis), le Guhong reste un cube très agréable à utiliser.

difficulté :
ZANCHI
(3x3, Dayan)
EN BREF
MON AVIS
D'aspect et de dimensions similaires au Guhong, autre cube 3x3 de la marque, le Zanchi en est une version à géométrie interne optimisée, qui permet de couper les coins et de tolérer des mésalignements de rangées avec une plus large amplitude. Mon exemplaire est une version dont les pièces sont taillées dans la masse et il comporte des "torpilles" (petites pièces supplémentaires empêchant les arêtes d'être éjectées même en "maltraitant" le cube).
Si le Zanchi est plébiscité par les compétiteurs, ce n'est pas un hasard. Les qualités dynamiques de ce cube sont bluffantes (il coupe les coins à 45° !) et ses rotations s'effectuent sans le moindre effort, conséquence de surfaces de contact internes réduites au strict minimum. Alors, c'est vrai, le Zanchi n'est pas le plus abordable des 3x3 mais une fois qu'on l'a essayé, on oublie presque tous les autres !

difficulté :
WEILONG
(3x3, Moyu)
EN BREF
MON AVIS
Sous une apparence extérieure proche du Zanchi, mon exemplaire du Weilong ne s'en différencie que par sa face rose (habituellement de couleur rouge), une variante disponible de sa forme "stickerless" avec des pièces teintées dans la masse. Comme le Zanchi, ses arêtes sont équipées de torpilles rapportés destinées à empêcher l'éjection de pièces lors de rotations rapides. Comme la plupart des 3x3, le Weilong mesure 57mm d'arête.
J'avais initialement acheté ce cube pour compléter par le bas ma collection de la marque Moyu. A l'usage, il s'est avéré encore meilleur que le Zanchi qui constituait jusque là mon 3x3 favori. C'est dire l'étendue de ses qualités ! A peine plus raide à la sortie de sa boîte, il a particulièrement bien évolué après une légère lubrification. Il constitue à ce jour mon 3x3 de référence.

difficulté :
3x3 PHOSPHORESCENT
(3x3, Dayan+CS)
EN BREF
MON AVIS
Combinaison d'un Dayan Guhong en kit et d'un jeu d'autocollants spécifique commandé sur le site Cubesmith.com, ce 3x3 standard ne présente pas 6 couleurs comme sur un cube standard mais 6 variantes de motifs phosphorescents permettant une résolution dans le noir, après avoir laissé le cube exposé à la lumière du jour.
Hormis ses qualités de base qu'il doit à Dayan (en particulier sa grande maniabilité), ce 3x3 est surprenant d'efficacité dans l'obscurité grâce à la luminosité de ses motifs, parfaitement distinguables. Mon seul reproche concerne son attirance pour la poussière, les motifs étant légèrement en relief et présentant un aspect granuleux. Mais il reste un cadeau très appréciable pour un passionné.

difficulté :
SUPER CUBE 3x3
(3x3, C4U+Cubesmith)
EN BREF
MON AVIS
Le Super Cube 3x3 se distingue d'un 3x3 standard par un motif sur chacune de ses pièces, ce qui impose en particulier une orientation correcte de ses 6 centres pour que le cube soit résolu. Mon exemplaire est un cube en kit acheté chez C4U et équipé d'étiquettes "fléchées" commandées via le site Cubesmith.
Cette variante du 3x3 est intéressante pour ceux qui maîtrisent déjà sa version standard. On peut en effet résoudre le super cube comme un 3x3 ordinaire et orienter ses centres après-coup ou le faire au cours de sa résolution. A noter l'excellente qualité apparente des étiquettes Cubesmith et la bonne prise en main du 3x3 C4U.

difficulté :
SHEPHERD'S CUBE 3x3
(3x3, Dayan+CS)
EN BREF
MON AVIS
Comme le Super Cube 3x3, le Shepherd's Cube est la combinaison d'un cube en kit et d'un jeu d'autocollants spécifiques. On retrouve ici des étiquettes fléchées mais une seule couleur uniformément blanche sur l'ensemble du cube. Sans repère de couleur, on est confronté à plusieurs pièces potentiellement interchangeables.
Un cran au-dessus du Super Cube, le Shepherd's Cube s'adresse à ceux qui ont déjà pratiqué plusieurs types de 3x3 à centres orientés, d'autant que le problème se complique ici avec des arêtes jumelles ! Bref, cette variante du 3x3 est une excellente occasion de renouveler ses classiques et voir le 3x3 "autrement".

difficulté :
CALENDAR CUBE
(3x3, Dayan+CS)
EN BREF
MON AVIS
Le Calendar Cube (également appelé Perpetuel Cube) est un 3x3 dont les étiquettes permettent de reconstituer sur les 3 rangées de l'une de ses faces n'importe quelle date du calendrier (jour de la semaine, numéro du jour et mois). Mon exemplaire est un Dayan Guhong en kit muni d'étiquettes spécifiques disponibles sur le site Cubesmith.
J'apprécie particulièrement cette variante du 3x3 pour son originalité et le fait qu'elle peut servir chaque jour ! Si le Calendar Cube n'existe pas en version française, de nombreuses raisons me font croire que sa "transposition" est possible... Un cube décalé et attachant, bien servi par la qualité des étiquettes Cubesmith.

difficulté :
QUBAMI
(3x3, Kelvin Stott)
EN BREF
MON AVIS
Le Qubami est un cube de type 3x3 aux pièces arrondies portant 3 types de symboles (point, cercle et croix) sur 3 fonds colorés différents (jaune, rouge et bleu). Contrairement aux autres cubes, son état "résolu" correspond à l'unique configuration où chaque rangée horizontale et verticale compte 3 symboles de 3 couleurs différentes. On peut aussi choisir de le résoudre uniquement par faces de même couleur, avec ou sans la contrainte de 3 symboles différents par rangée. Il mesure environ 59 mm d'arête.
Véritable "OVNI" dans le monde des 3x3, le Qubami est aussi l'un des plus difficiles à résoudre car le manipulateur ne cesse de lutter contre ses réflexes habituels pour en venir à bout. Il est unique par le "choix" de résolution qu'il permet et son maniement est dans la moyenne, avec un démontage facile même sans outil. Si le Qubami constitue une proposition résolument originale dans l'univers du cube, sa difficulté risque de le cantonner aux acharnés du genre... d'autant que chaque exemplaire présente une répartition différente de ses motifs et couleurs !

difficulté :
UNEQUAL CUBE
(3x3, CubeTwist)
EN BREF
MON AVIS
L'Unequal Cube présente plusieurs points commun avec le Mirror Blocks 3x3 : sa teinte unique, ses pièces de taille différente et sa faculté de se déformer lorsqu'on le mélange. Mais ici, les épaisseurs de ses pièces ne diffèrent que suivant une seule direction, aboutissant à des couples des pièces identiques 4 à 4. L'Unequal Cube mesure 57mm d'arête dans l'un de ses états résolus.
La résolution de l'Unequal Cube s'apparente à une version simplifiée de celle de l'Apple Cube, l'orientation des centres en moins. Sa forme initialement cubique facilite également le repérage des différentes pièces à permuter ou orienter. Ses rotations s'inscrivent dans la bonne moyenne des 3x3. Un cube intéressant mais dont on pourra se passer dans cette version monochrome si on a déjà tâté du Mirror Blocks.

difficulté :
UNEQUAL CUBE
(3x3, CubeTwist)
EN BREF
MON AVIS
Variante colorée du cube précédent, cette version de l'Unequal Cube équipée d'autocollants spécifiques présente un thème de couleurs qui conditionne l'emplacement de chacun de ses pièces mais également l'orientation de ses centres. Architecture et dimensions (57mm) sont inchangées.
Combinant les exigences de résolution de sa variante monochrome avec celles d'un Super Cube 3x3, ce cube constitue une alternative intéressante et originale du Mirror Blocks. A ce titre, il justifie davantage sa présence dans la collection d'un "cubeur" qui se respecte.

difficulté :
MIRROR BLOCKS
(3x3, Shengshou)
EN BREF
MON AVIS
Le Mirror Blocks (parfois appelé Mirror Cube) est un cube 3x3 très particulier. Il se distingue par sa teinte unique (à base d'autocollants réfléchissants, d'où son nom) mais surtout par le fait que chacune de ses pièces a une taille propre, ce qui lui impose un emplacement unique et fait prendre des formes très variées au cube dans chaque état "mélangé" (d'où son autre surnom de Bump Cube, "cube à bosses" en français). Il a la même taille que le Rubik's Cube (57 mm d'arête).
D'une esthétique flatteuse, le Mirror Blocks impose de modifier ses réflexes en cherchant la correspondance de formes et non de couleurs. Ainsi, sa résolution est identique à celle d'un Rubik's Cube mais le repérage visuel des différentes configurations est ici "géométrique" et demande davantage d'attention que sur un cube standard à 6 couleurs. Bref, c'est un cube "différent" et intéressant même pour ceux pour qui la Résolution du Rubik's Cube n'est plus un problème.

difficulté :
MIRROR BLOCKS
(3x3, Shengshou)
EN BREF
MON AVIS
Ce Mirror Blocks est identique au précédent dans son architecture mais ses autocollants réfléchissants sont ici de couleur argent. Il est lui aussi de la marque Shengshou.
J'achète rarement 2 variantes du même cube mais dans le cas du Mirror Blocks, je trouvais cette version "argent" encore plus jolie que mon premier exemplaire de couleur or et j'ai finalement conservé les 2 casse-tête, aussi agréables à résoudre qu'à contempler sur une étagère.

difficulté :
FISHER CUBE
(3x3, Meffert's)
EN BREF
MON AVIS
A partir du Rubik's Cube original, David Fisher a imaginé ce cube, dont les faces latérales sont "taillées" à 45° par rapport aux axes de rotation horizontaux. Le Fisher Cube conserve donc le "coeur" d'un Rubik's Cube mais les arêtes, les coins et 4 des 6 centres ne sont pas là où on les attend ! Il est l'inspirateur des multiples "mods" (variantes géométriques utilisant un noyau commun) de cubes 3x3 qui ont suivi son apparitions. Le Fisher Cube mesure 57 mm de côté soit la taille d'un 3x3 standard.
Au départ, difficile de se faire aux rôles "inversés" des coins et des arêtes du Fisher Cube par rapport au Rubik's Cube. Une fois cette architecture intégrée, la résolution devient plus accessible malgré les formes variées que peut prendre le Fisher Cube et quelques cas inconnus du Rubik's Cube. C'est pour moi le cube à pratiquer en priorité pour s'initier aux variantes du 3x3. Par ailleurs, j'ai souvenir d'une meilleure qualité de rotation que sur cette variante Meffert's et je pense que ce cube trouvera vite un remplaçant.

difficulté :
WINDMILL CUBE
(3x3)
EN BREF
MON AVIS
A mi-chemin entre le cube 3x3 standard et le Fisher's Cube, on trouve le Windmill Cube, caractérisé par une découpe en hélice des arêtes sur ses faces supérieure et inférieure. Sa résolution s'apparente à celle du Fisher's Cube mais la forme asymétrique de ses arêtes évite toute confusion d'emplacement et ne crée donc pas de cas particulier final. Comme le Fisher's Cube, le Windmill Cube change de forme au cours de sa résolution.
Sorti de sa boîte, le Windmill Cube tourne déjà agréablement. Au premier abord, on est un peu dérouté par les centres de la rangée équatoriale, situés au bord d'une face et donc entourés de 2 arêtes de couleur différente. Mais avec un minimum de pratique, on retrouve rapidement ses marques. Le Windmill Cube n'est pas souvent proposé dans les sites spécialisés et cette exclusivité renforce encore son cachet.

difficulté :
AXIS CUBE
(3x3)
EN BREF
MON AVIS
L'Axis Cube, également connu sous le nom d'Axel Cube, est un cube dont les faces sont composées de pièces aux formes inhabituelles. Mais si on le considère de plus près en choisissant bien son orientation, on réalise qu'à l'image du Fisher's Cube, il constitue une modification du Rubik's Cube car il utilise le même noyau mais ses faces ne sont pas orientées de la même manière par rapport aux 6 axes de rotation. Comme le Rubik's Cube, l'Axis Cube mesure 57 mm d'arête.
Indépendemment de son aspect que je trouve très réussi, j'apprécie la "gymnastique intellectuelle" que l'Axis Cube impose pour garder à l'esprit qu'on a en réalité un 3x3 dans les mains. Cela rend la résolution encore plus intéressante (les centres doivent être orientés, les arêtes et les coins n'ont pas tous la même forme), d'autant que l'aspect du cube mélangé peut faire peur ! Bref, l'Axis Cube est un cube de choix pour ceux qui veulent un 3x3 "différent".

difficulté :
GHOST CUBE
(3x3, Meffert's)
EN BREF
MON AVIS
A l'image du Mirror Blocks, le Ghost Cube est un cube 3x3 à une seule couleur capable de changer de forme. Comme l'Axis Cube, ses faces se trouvent dans des plans non parallèles à ses axes. Mais la particularité du Ghost est que ses rangées sont décalées angulairement pour obtenir son aspect résolu cubique. Ses pièces doivent donc être alignées pour avoir accès à l'ensemble des rotations possibles. Le Ghost Cube mesure 60 mm de côté.
Aucun repère de couleur, une forme qui ne cesse de varier, des centres à orienter, le Ghost Cube cumule pratiquement toutes les difficultés parmi les cubes 3x3 modifiés. La contrainte des rangées décalées complique encore la donne mais en prenant un minimum de repères sur le cube résolu, on parvient finalement à s'en sortir si on maîtrise bien les cubes plus "ordinaires". Bref, le Ghost Cube fait clairement partie de mes 3x3 favoris.

difficulté :
GHOST CUBE
(3x3, Meffert's)
EN BREF
MON AVIS
Ce Ghost Cube est identique au précédent mais il s'en distingue par son absence d'autocollants et sa peinture "miroir". Il est également distribué par Meffert's.
Même concept, même difficulté, et un aspect encore plus attrayant que la version "originale" du Ghost Cube, il n'en faut pas plus pour faire de ce cube ce que je considère comme l'un des joyaux de ma collection.

difficulté :
VOID CUBE
(3x3, LanLan)
EN BREF
MON AVIS
Comme son nom l'indique, le Void Cube est un cube creux ! En effet, la partie centrale de ce 3x3 est vide et chaque face est privée du centre que l'on trouve sur un Rubik's Cube. Ce cube n'est donc constitué que de coins et d'arêtes et sa résolution se calque sur celle du Rubik's cube, hormis certains cas particuliers liés à l'impossibilité de déterminer la "couleur" des centres manquants. Le Void Cube a la même taille qu'un Rubik's cube standard (57 mm d'arête).
Au-delà de la prouesse technique permettant à chaque face de tourner indépendemment des autres autour de ce "centre vide", le Void Cube s'avère en pratique un peu plus difficile à résoudre que le Rubik's Cube, en raison des cas supplémentaires liés aux centres manquants. Conséquence du mécanisme interne spécifique, les rangées doivent être bien alignées avant chaque rotation mais le Void Cube reste une variante agréable et très originale du Rubik's Cube.

difficulté :
EDGES ONLY
(pseudo 3x3, LanLan)
EN BREF
MON AVIS
Ce cube "pseudo 3x3" reprend l'architecture générale du Void Cube (en particulier son absence de centres et son intérieur creux) mais y ajoute la particularité de présenter des arêtes prolongées en pointe sur le volume habituellement occupé par les coins d'un 3x3 classique. Mon exemplaire est "habillé" d'un thème de couleur non standard et mesure environ 61 mm d'arête.
Peu connu du grand public, l'Edges Only se résoud de la même manière que le Void Cube mais présente la particularité d'avoir 2 états résolus, compte tenu de son absence de coins. Sa prise en main initiale n'est pas très évidente (on se coince souvent les doigts) et j'ai dû le lubrifier copieusement pour le rendre utilisable. Bref, un cube original mais pas indispensable.

difficulté :
SUPER CUBE 3x3
(3x3, WitEden)
EN BREF
MON AVIS
Contrairement à ce que son appellation de "Super" Cube peut laisser croire, ce 3x3 particulier ne possède pas de centres orientés. Il ferait plutôt partie de la famille des "Crazy", ces cubes intégrant des pièces centrales interchangeables en portion de cercle sur ses faces. Ici, seules 2 faces opposées du cube présentent cette caractéristique. Ce cube reprend la taille d'un 3x3 standard (57 mm d'arête)
Peu de choses à dire de ce cube si ce n'est... que c'est le seul 3x3 qui me résiste encore dans ma collection ! Son architecture particulière bride rapidement la plupart de ses rangées et cette contrainte semble peu évidente à contourner. Bref, il faut que je m'y penche sérieusement... Indépendemment de sa difficulté incertaine, la qualité des rotations de ce "Super" Cube n'est pas franchement impressionnante.

difficulté : ?
CAMOUFLAGE CUBE
(3x3, WitEden)
EN BREF
MON AVIS
Sous des apparences de 3x3 aux rangées d'épaisseur inégales, ce Camouflage Cube cache en réalité une architecture de cube 4x4 dont certaines pièces ont été fusionnées. Il en résulte un décentrage de ses rangées après chaque rotation et une faculté à se déformer qui rappelle le Mirror Blocks. Dans son état mélangé, le Camouflage Cube mesure 57mm d'arête.
Voilà l'exemple de ce que j'appelle un cube diabolique... car sous une apparence anodine se cache un casse-tête bien plus difficile à résoudre que prévu ! Pour être franc, il me reste encore à travailler ce type d'architecture pour être sûr de bien maîtriser mon sujet. L'aspect et les rotations de ce cube me rappellent étrangement les (bons) souvenirs d'un cuboïde 4x4x2 de la même marque.

difficulté : ?
CASE CUBE
(3x3)
EN BREF
MON AVIS
En apparence, le Case Cube est un parallélépipède de 81x54x57 mm présentant un grand nombre de découpes obliques sur ses faces supérieure et inférieure. En pratique, il s'agit d'un cube 3x3 dont certaines pièces ont été taillées à 45° et d'autres "augmentées" par des extensions fixes donnant l'illusion de pièces supplémentaires et "allongeant" le cube dans l'une de ses 3 dimensions. Une fois mélangé, le Case Cube peut prendre des formes très variées.
L'architecture paralléllépipédique du Case Cube en fait un cas à part dans la famille des 3x3 modifiés et, à partir d'un de ses états mélangés, il est souvent difficile d'imaginer sa forme initiale. J'apprécie beaucoup ce 3x3 modifié en "trompe l'oeil" car sa résolution réclame de savoir "jongler" non seulement avec les formes mais aussi les tailles différentes de ses pièces. Sa rareté lui assure également une certaine exclusivité.

difficulté :
MASTERMORPHIX
(3x3, Shengshou)
EN BREF
MON AVIS
Sous ce nom barbare (contraction de "Master Pyramorphix") se cache la version 3x3 du Pyramorphix, un casse-tête tétraédrique abritant le noyau et la découpe originale des pièces d'un cube. Particularité du Mastermorphinx, chacun de ses centres comporte 2 couleurs, à l'image de ceux de l'Axis Cube. Comme le Pyramorphix, il conserve sa forme tétraédrique pour les rotations à 180° mais change de forme pour celles à 90°. Ce "3x3 déguisé" de 69 mm de haut existe en une version dont les pièces sont teintées dans la masse, comme sur mon propre exemplaire.
Le Mastermorphix fait clairement partie de mes casse-tête préférés, notamment par la souplesse de ses rotations et sa prise en main particulièrement agréable, des qualités souvent rencontrées chez Shengshou. Sa résolution concentre l'essentiel du cube 3x3 standard et de l'Axis Cube et si l'on arrive parfois à un état final théoriquement impossible (un seul coin à 3 couleurs mal orienté), on doit se souvenir que les coins monochromes n'ont pas d'orientation imposée et qu'il suffit d'en réorienter un pour rétablir les choses.

difficulté :
OCTAEDRE
(3x3, Diansheng)
EN BREF
MON AVIS
Comme son nom l'indique, l'octaèdre 3x3 est une modification du cube 3x3 standard, qui se retrouve ici taillé sous la forme d'un octaèdre dont les "coins" sont en pratique les 6 centres du cube original. Cette variante comporte une couleur par "face triangulaire" et ne change pas de forme au cours de sa résolution. En particulier, mon exemplaire comporte une nuance supplémentaire de bleu et de vert par rapport aux 6 couleurs habituelles d'un cube.
On peut résoudre globalement cet octaèdre comme un cube standard dont les coins n'auraient pas d'orientation imposée. Ce casse-tête de petite taille est un peu desservi par les angles vifs de ses pièces, qui accrochent parfois lors des rotations. Hormis ce petit défaut facilement corrigeable par quelques coups de lime, il reste un casse-tête intéressant, notamment pour ceux qui font leurs premières armes sur des cubes 3x3 modifiés.

difficulté :
OCTAEDRE APLATI
(3x3, Diansheng)
EN BREF
MON AVIS
J'ai choisi de baptiser ce casse-tête ainsi car je ne lui ai pas trouvé d'appellation standard. En pratique, il s'agit d'un cube 3x3 retaillé en un octaèdre "aplati", avec 2 centres du cube occupant les 2 sommets opposés de l'octaèdre, le tout inscrit dans un volume cubique de 60 mm d'arête. Parmi les particularités de ce casse-tête, on retient sa capacité à changer de forme au cours de la résolution et l'orientation non imposée des 8 arêtes ne présentant qu'une seule couleur. Il compte une couleur par face, parmi lesquelles 2 nuances de bleu et 2 nuances de vert.
Comme l'octaèdre "3x3 classique", cette version est parfois un peu handicapée par les angles vifs de ses pièces au cours de ses rotations. J'ai également dû desserrer les vis de mon exemplaire pour lui apporter un peu de souplesse. Une fois "reconditionné" et lubrifié, il devient nettement plus agréable. Hormis son changement de forme qui ne complique pas vraiment sa résolution, le "3x3 aplati" peut présenter un cas particulier de permutation d'arêtes. Il est donc plus "complet" que sa version "3x3 classique", tout en restant très abordable.

difficulté :
PRISME HEXAGONAL
(3x3, Diansheng)
EN BREF
MON AVIS
Prenez un cube standard 3x3, modifiez sa forme extérieure, décalez angulairement ses axes de rotation et vous obtenez ce prisme à 2 bases hexagonales régulières. Cette géométrie en fait un casse-tête à 8 faces et autant de couleurs mais ses rotations sont celles d'un cube classique. Comme d'autres versions modifiées du "3x3", il change de forme au cours de sa résolution. Mesurant 95x83x57 mm, il est aussi connu sous le nom de "shield cube".
Plus imposant que je ne l'imaginais, ce prisme hexagonal est pour moi un des "mods" les plus élégants sur la base d'un cube standard 3x3. En dépit de son petit prix, ses rotations sont convaincantes et sa finition très correcte. On retrouve dans sa résolution certains aspects du Fisher Cube et de l'Axis Cube. Pas toujours facile à trouver, c'est une variante intéressante du cube 3x3 standard.

difficulté :
DIPYRAMIDE
HEXAGONALE
(3x3, Diansheng)
EN BREF
MON AVIS
Avec ses arêtes vives taillées en biseau, cette variante du 3x3 standard est visuellement transformée en une dipyramide hexagonale, c'est-à-dire 2 pyramides à 6 pentes fusionnées par leur base. Ce "cube" conserve 6 centres fixes et plats mais toutes ses autres pièces sont plus ou moins "entamées" dans leur enveloppe cubique. La dipyramide comporte 12 faces mais seulement 6 couleurs, portées par des couples de faces triangulaires mitoyennes.
Si cette variante du 3x3 n'est pas strictement cubique, on n'a pas trop de mal en pratique à distinguer la forme de son enveloppe générale à partir d'un état mélangé et on s'appuie finalement surtout sur ses couleurs pour la résoudre. Ce "diamant" s'avère d'un maniement agréable et conviendra bien à ceux qui débutent dans les cubes 3x3 modifiés. De plus, c'est un modèle très abordable.

difficulté :
DODECAEDRE
RHOMBIQUE
(3x3, LanLan)
EN BREF
MON AVIS
Prenez un cube 3x3 et remplacez ses faces planes par des pyramides à 4 pentes jointives et vous obtenez cette version dodécaédrique (12 côtés) rhombique (faces en losange). Les centres de cette variante comportent 4 couleurs et doivent donc être orientés. En revanche, les arêtes n'en comportent qu'une. Ce dodécaèdre à forme fixe ne compte que 6 couleurs (les mêmes sur 2 faces opposées espacées de 54 mm).
Une fois qu'on a saisi que 6 des 12 coins du dodécaèdre sont les centres du cube, la résolution semble relativement simple, d'autant que cette variante ne change pas de forme. Mais les couleurs répétées sur 2 faces et les arêtes dont il n'est pas possible de prédire l'orientation imposent de réfléchir plus que prévu ! Ce "3x3 modifié" est donc très intéressant à résoudre et propose une qualité de rotation très honnête pour son (petit) prix.

difficulté :
APPLE CUBE
(3x3, YJ)
EN BREF
MON AVIS
L'Apple Cube est une variation de forme du cube 3x3 standard, prenant dans son état résolu l'aspect d'une pomme dont la queue est portée par un coin. Sa couleur unique impose de considérer la forme de ses pièces pour le résoudre mais, contrairement au Mirror Blocks, plusieurs de ses pièces sont identiques. L'Apple Cube mesure 76x76x66 mm, sa hauteur atteignant 79 mm en incluant la queue de la pomme. .
Sans doute le plus simple à résoudre des cubes 3x3 modifiés à une seule couleur, L'Apple Cube est une première étape pour ceux qui reculent encore face au Mirror Blocks. Ses coins et arêtes identiques 4 par 4 rendent sa résolution aisée, car le "cube" présente de nombreux états résolus. Les rotations sont étonnamment agréables pour un cube aussi bon marché et le bilan global tout à fait positif.

difficulté :
STAR CUBE
(3x3, YJ)
EN BREF
MON AVIS
Cette étoile est une modification de forme du cube 3x3 standard. Sa géométrie à 5 branches impose des formes particulières à ses pièces et sa couleur unique en fait une variante apparentée au Mirror Blocks, bien que certaines de ses pièces soient identiques 2 à 2. D'aspect aplati dans son état résolu, cette étoile mesure 50 mm de hauteur et chacune de ses 3 rangées horizontales s'inscrit dans un carré de 86 mm de côté.
Au premier abord, on pourrait considérer cette étoile comme un jouet bon marché sans grand intérêt. En pratique, il en est tout autrement ! En effet, cette étoile combine les techniques de résolution d'autres 3x3 modifiés (le Fisher's Cube notamment) à un cas particulier intéressant : l'impossibilité de distinguer a priori 2 pièces de même forme en cours de résolution. Cette étoile est donc un casse-tête très intéressant qui cache bien son jeu... le tout pour un prix "cadeau" !

difficulté :
HEART CUBE
(3x3, YJ)
EN BREF
MON AVIS
Ce coeur est une modification de forme du cube 3x3 standard et, comme le Mirror Blocks, il ne comporte qu'une seule couleur. Sa géométrie globale l'apparente également à l'Apple Cube mais il ne comporte ici que 2 plans de symétrie et non 3. Comme l'étoile 3x3, certaines de ses pièces sont identiques 2 à 2 et, dans son état résolu, il mesure 86x86x50 mm.
Sous une forme différente, on retrouve globalement la difficulté de l'étoile 3x3 et le même cas particulier de 2 pièces impossibles à distinguer avant la fin de la résolution. Mais ici, les 6 centres du "cube" présentent en relief et il faudra souvent vérifier tactilement la correspondance de forme de 2 pièces... pour finalement s'apercevoir qu'on s'est trompé ! Bref, le coeur est une variante très intéressante (et bon marché) pour ceux qui veulent dépasser le stade du 3x3 standard.

difficulté :
CHINESE YUANBAO
(3x3, Yuxin)
EN BREF
MON AVIS
Parmi les cubes 3x3 modifiés, le Yuanbao se distingue par sa forme spectaculaire évoquant la silhouette d'un bateau dans son état résolu, avec une base aplatie lui permettant de se tenir debout. Comme le Mirror Blocks, il ne compte qu'une seule couleur pour l'ensemble de ses pièces, ici teintées dans la masse. C'est donc à partir de la forme de ses pièces que l'on pourra reconstituer l'état initial du puzzle, en s'aidant de son plan de symétrie longitudinal.
Avant de le recevoir, je pensais que ce 3x3 modifié serait moins encombrant et, surtout, plus lourd ! Les pièces sont en effet taillées dans un plastique très léger et certaines ne sont pas "fermées", ce qui accroche parfois et j'ai dû resserrer un peu l'ensemble, initialement bien trop lâche. Une fois qu'on est passé sur ces petits défauts (largement compensés par un prix d'ami), le Yuanbao est intéressant et constitue un bon exercice de repérage compte tenu de sa forme franchement inhabituelle.

difficulté :
TREASURE CHEST
(3x3, Oskar)
EN BREF
MON AVIS
Sous son apparence proche d'un cube 3x3 standard, le Treasure Chest permet les mêmes rotations et la même résolution. Mais sa structure interne est creuse et ses pièces coulissent les unes sur les autres via un ensemble de glissières. Comme son nom l'indique, ce 3x3 est un coffre dont le couvercle (la face blanche) ne peut s'ouvrir qu'une fois le cube résolu. Le Treasure Chest mesure 63 mm d'arête.
Si l'architecture à glissières impose de bien aligner les rangées pour les tourner, le principe du coffre à combinaison s'adapte à merveille au 3x3. En pratique, il suffira de résoudre 2 des 3 rangées (la rangée de la face blanche et la suivante) pour ouvrir le cube. Les couleurs sont un peu moins faciles à distinguer que sur un cube classique et le Treasure Chest n'est pas spécialement bon marché. Mais il mérite sa place dans la collection de tout amateur de cubes.

difficulté :

MIXUP CUBE
(3x3, WitEden + Osk.)
EN BREF
MON AVIS
Le Mixup Cube doit son nom a sa faculté d'interchanger ses centres et ses arêtes par rotations à 45° de ses rangées centrales. Si on ne profite pas de cette propriété, il est équivalent à un cube 3x3 standard. Mais avec ses 66mm de côté, il est plus proche de l'encombrement d'un 5x5.
Ce 3x3 atypique apporte une originalité et une dose de complexité complémentaire par rapport à l'architecture habituelle d'un tel cube. Son thème de couleurs un peu déroutant et ses rotations plus accrocheuses qu'un 3x3 standard n'en font pas une réussite absolue mais sa résolution est intéressante.

difficulté :

GEAR BALL
(3x3, Meffert's + Osk.)
EN BREF
MON AVIS
Le Gear Ball est une variante sphérique de 72 mm de diamètre du Gear Cube, un cube 3x3 dont les arêtes sont remplacées par des pignons reliant 3 rangées parallèles. Son architecture particulière impose des rotations à 180° sur chacun de ses axes de rotation. Le Gear Ball se distingue aussi par son thème de couleurs particulier.
Le Gear Ball a la réputation d'être l'un des casse-têtes articulés les plus agréables à utiliser. Après un petit rodage de ses axes, c'est effectivement le cas. Mais, en dépit de son aspect spectaculaire, il n'est pas parmi les plus difficiles en pratique. Il reste un modèle intéressant malgré son prix relativement élevé.

difficulté :
RUBIK'S REVENGE
(4x4)
EN BREF
MON AVIS
Un cran au-dessus du Rubik's Cube (4x4 et 66 mm d'arête), il est le premier cube de la famille dont les centres sont constitués de plusieurs pièces (2x2) et peuvent se déplacer d'une face à une autre. Contrairement au 3x3, son noyau est une sphère creusée de 3 glissières circulaires se coupant à angle droit.
Par rapport à la concurrence (qui a fait des pas de géant depuis sa sortie), le "Revenge" a assez mal vieilli, notamment par sa réticence à couper les coins. Il reste cependant un excellent entraînement car de nombreux principes et algorithmes qui lui sont appliqués restent valides pour des cubes plus complexes.

difficulté :
V-CUBE 4
(4x4, Verdes)
EN BREF
MON AVIS
S'il est un cube qui s'est fait attendre des années durant, c'est bien celui-ci : le V-Cube 4, l'équivalent du Rubik's Revenge par son architecture 4x4. Verdes a donc fini par combler le vide entre le V-Cube 3 et le V-Cube 5 avec ce cube d'une taille plus réduite que son illustre concurrent (62 mm d'arête). Arrivé après une large concurrence, Le "V4" reprend une structure interne à ressorts mais utilise un mécanisme interne différent de celui du V-Cube 6 et son cliquetis caractéristique.
Autant être franc, le "V4" m'a déçu. Cette contre-performance semble due à la mauvaise finition interne des centres, qui accrochent sur les ergots fixes du noyau. Dommage pour un 4x4 parmi les plus chers du marché ! D'autres ont loué ses qualités, c'est donc peut-être mon exemplaire qui a un souci mais une telle dispersion n'est pas très rassurante et je cherche toujours le remède aujourd'hui. Je vais tenter de "finir le cube moi-même" et voir s'il y a du mieux...

difficulté :
V-CUBE 4b
(4x4, Verdes)
EN BREF
MON AVIS
De la même façon que Verdes avait déjà décliné son V-Cube 3 en 2 versions (l'une cubique et l'autre bombée), le V-Cube 4 plus récent est également disponible en version bombée, avec un mécanisme interne inchangé. Contrairement au "V3b" qui avait "gonflé" par rapport à sa version cubique, le "V4b" conserve les dimensions externes de son équivalent cubique et en reprend le mécanisme.
Sans que je puisse expliquer pourquoi, je n'ai pas rencontré avec cette version bombée les blocages de son homologue cubique. En revanche, j'ai dû souvent ramasser les "capots" colorés des centres et finalement avant de finalement les coller. Cette précaution prise, le "V4b" est très agréable à manipuler et fait partie du peloton de tête des 4x4. Mais il reste cher face à un Shengshou très convaincant.

difficulté :
4x4
(4x4, Shengshou)
EN BREF
MON AVIS
Dans la gamme Shengshou, ce 4x4 de 63mm d'arête pourrait passer pour un jumeau du Rubik's Revenge mais il cache un mécanisme interne complètement différent, présentant des similitudes avec ceux des 2x2 et 3x3 les plus courants. On peut également le reconnaître à ses arêtes légèrement arrondies, typiques de la marque.
Quel changement par rapport au Rubik's Revenge ! Ce 4x4 offre un tout autre plaisir, avec une faculté à couper les coins comparable à celle d'un 3x3. Léger dans les mains et inspirant d'abord une certaine fragilité, Ce 4x4 est en pratique un cube très recommandable, proposé à un prix défiant toute concurrence. N'attendez plus !

difficulté :
AOSU
(4x4, Moyu)
EN BREF
MON AVIS
Dans la famille Moyu, le 4x4 standard se nomme "Aofu" et existe dans cette version sans autocollants avec une face rose au lieu de rouge selon le thème de couleurs standard. Mesurant 62mm d'arête, il reprend les dimensions d'un V-Cube 4 ou d'un Shengshou de même architecture.
J'ai été conquis par ce 4x4 dès sa première rotation ! Shengshou proposait déjà un 4x4 agréable mais Moyu a depuis mis la barre nettement plus haut avec ce 4x4 tournant impeccablement quelle que soit la rangée, une qualité peu courante chez les cubes pairs. S'il coûte plus cher que la moyenne, il justifie parfaitement son prix et j'en ai fait pour cela mon 4x4 de référence.

difficulté :
SUPER CUBE 4x4
(4x4, Shengshou+CS)
EN BREF
MON AVIS
Transposition à l'architecture 4x4 du principe du "Super Cube" 3x3 avec ses centres colorés dont l'orientation est imposée par un motif, mon exemplaire est un Shengshou 4x4 équipé d'autocollants spécifiques disponibles sur le site Cubesmith.
Pour moi, ce 4x4 particulier est l'un des cubes abordables les plus complets car il combine toutes les caractéristiques des cubes "pairs" et la nécessité d'orienter correctement chacun de ses centres unitaires. Cette contrainte est précisément celle de nombreux dérivés du 4x4 standard, pour lesquels ce cube constituera une base indispensable à acquérir... et à maîtriser !

difficulté :
AOSU FISHER CUBE
(4x4, Moyu)
EN BREF
MON AVIS
A l'origine, l'appellation Fisher Cube désignait une variante déformable du cube 3x3 standard. Ici, ce principe (un décalage à 45° de 2 des 3 axes principaux de rotation d'un cube) est appliqué à un cube 4x4, plus complexe par de nobreux points par rapport à un 3x3. Cette variante reste déformable au cours de sa résolution mais combine d'autres aspects comme ceux d'un Supercube 4x4 ou d'un cuboïde. Comme l'Aosu 4x4, il mesure 62mm d'arête.
Le passage de l'ordre 3 à 4 pour le Fisher Cube implique nombre de nombreuses contraintes supplémentaires qui rendent sa résolution encore plus intéressante. Je suis un peu étonné que ce principe ait mis autant de temps à être adaptée à un 4x4... mais l'attente en valait la peine ! J'ai déjà dit tout le bien que je pensais de l'Aosu qui sert de base à ce cube. Ici, ces qualités vont de pair avec une finition impeccable et un défi supplémentaire pour les amateurs de 4x4.

difficulté :
AI CUBE
(4x4, LanLan)
EN BREF
MON AVIS
L'AI Cube est une version bridée du 4x4 standard. Certaines de ses pièces sont fusionnées pour créer 4 "grands coins" alors que les autres restent indépendantes. Dans son état résolu, ses "grands coins" sont opposés suivant une diagonale sur chaque face. Pour émalnger ses plus petites pièces, on doit d'abord placer le cube dans certaines positions particulières. Cet exemplaire est un Cube de 66mm d'arêtes recouvert de "tuiles" qui servent à aussi solidariser certaines de ses pièces.
A priori pas très intéressé par les variantes bridées des cubes NxN, j'avoue avoir été d'abord interloqué puis finalement très intéressé par le cas particulier de l'AI Cube. C'est une variante qui privilégie la stratégie est qui est à la base d'une méthode de résolution à part entière applicable au 4x4 standard. Cette variante de l'AI Cube permet des rotations dans la moyenne mais ce n'est pas vraiment gênant en pratique car ce n'est pas un "speedcube". La finition des "tuiles" n'est pas exceptionnelle mais l'ensemble en fait un cube robuste et intéressant.

difficulté :
AI CUBE
(4x4, WitEden)
EN BREF
MON AVIS
Cette variante de l'AI Cube est la variante proposée par WitEden. Equipée d'autocollants classiques, elle reprend l'architecture typique de ce cube 4x4 bridé : l'apparence générale d'un cube 2x2 standard dont un coin sur deux est "éclaté" en plusieurs pièces. Il mesure 46mm d'arête.
La taille réduite de ce cube était une surprise quand je l'ai reçu. Pour le reste, on retrouve une résolution atypique qui fait réfléchir. Comme son homologue de la marque LanLan, cette version n'apprécie guère un mésalignement de ses rangées (en particulier pour ses plus petites pièces) mais reste agréable si on ne le brutalise pas. Il constitue en somme ma version de poche de ce type particulier de cube 4x4.

difficulté :
MEGAMORPHIX
(4x4, Moyu)
EN BREF
MON AVIS
Si le Pyramorphix est la version pyramidale du cube 2x2 et le Mastermorphix celle du 3x3, le Megamorphix utilise la base d'un cube 4x4, ce qui implique des centres mobiles sur toutes ses faces. En combinant cette caractéristique avec une architecture triangulaire, le Megamorphix concentre de nombreux aspects d'autres modèles plus simples (4x4, super 4x4, Fisher Cube, Mastermorphix). Cette version sans autocollants fabriquée par Moyu mesure 75mm de haut et utilise des couleurs pastel et du rose à la place du rouge habituel.
J'ai souvent guetté la sortie en grande série de ce modèle car il n'a longtemps existé que fabriqué à l'unité par Traiphum, un "modder" réputé, à un prix évidemment conséquent. En pratique, c'est une variante du 4x4 très agréable par la qualité de ses rotations et la richesse de sa résolution. Sa version sans autocollants renforce encore son intérêt. Un casse-tête de grande qualité et plutôt bon marché, à acheter les yeux fermés.

difficulté :
OCTAEDRE
(4x4, LanLan)
EN BREF
MON AVIS
Variante octaédrique d'un cube 4x4 standard, ce casse-tête présent la particularité d'avoir un grand nombre d'états résolus. Contrairement à un cube 4x4 standard, les 4 centres de chacube de ses "faces" présentent 4 couleurs différentes dans un état résolu. Comme sa version 3x3, il ne change pas de forme au cours de résolution. Cet octaèdre mesure 62mm entre 2 faces opposées.
Sous une apparence assez ordinaire, cette variante de forme du 4x4 est intéressante à plusieurs titres, notamment par les choix qu'elle permet en termes de méthode de résolution. Par rapport à sa variante 3x3, cet octaèdre présente aussi l'avantage d'exister dans cette version sans autocollants. Un peu fermes initialement, ses rotations deviennent nettement plus agréables une fois le casse-tête lubrifié.

difficulté :
DIPYRAMIDE
(4x4, Diansheng)
EN BREF
MON AVIS
Comme sa variante 3x3, cette dipyramide hexagonale est une modification de forme d'un cube standard, ici le 4x4. On retrouve ici la propriété de changement de forme de sa variante plus simple, combinée aux caractéristiques générales d'un Super 4x4. Cette dipyramide hexagonale mesure 66 mm entre 2 faces opposées.
On a ici affaire à une version "sérieuse" du Super 4x4 ! Presque toutes les difficultés sont réunies pour rendre l'architecture de départ méconaissable une fois le casse-tête mélangé. Une bonne expérience est nécessaire pour maîtriser la bête mais la satisfaction est à la hauteur quand on en voit le bout ! Un incontournable encore abordable pour les acharnés du 4x4.

difficulté :
DODEC. RHOMB. 4x4
(4x4, Lanlan)
EN BREF
MON AVIS
Ce casse-tête est une version retaillée en dodécaèdre rhombique (faces en forme de losange) d'un cube 4x4. Ici, les centres du 4x4 constituent 6 des "coins" du dodécaèdre. Comme le Super 4x4, chacun de ses centres doit être orienté individuellement pour retrouver son aspect résolu à 12 couleurs. Ce dodécaèdre mesure 74 mm d'une face à sa face opposée.
Parfaite illustration du principe du Super 4x4, cette version fait intervenir de multiples concepts au cours de sa résolution. Le seul qui lui échappe est le changement de forme, ce dodécaèdre conservant constamment sa géométrie d'origine. Proposant des rotations honnêtes, ce 4x4 très spécial est agréable en main et passionnant à résoudre.

difficulté :
PROFESSOR'S CUBE
(5x5, Rubik's)
EN BREF
MON AVIS
Tout au sommet de la famille "Rubik", le complexe (5x5) et imposant (69 mm d'arête) Professor's Cube constitue en quelque sorte la synthèse du Rubik's Cube (ses centres sont fixes) et du Rubik's Revenge (pour le principe général de sa résolution). Il est aujourd'hui encore le plus grand cube de la famille Rubik.
Plutôt raide initialement, le Professor's Cube devient nettement plus lâche (presque trop) après démontage/remontage et lubrification interne. Mon exemplaire m'a été livré avec quelques ergots internes cassés et je ne suis pas parvenu à le remonter sans limer certaines pièces. Prudence, donc, si vous tentez l'opération !

difficulté :
V-CUBE 5
(5x5, Verdes)
EN BREF
MON AVIS
Pendant longtemps, on est passé directement du "3x3" à ce "5x5" chez Verdes. Concurrent du Professor's Cube, le V-Cube 5 est le premier de la famille à faire appel à un mécanisme interne breveté applicable en théorie jusqu'à une architecture "11x11x11". Il a la pratiquement la même taille que le Rubik's Revenge 4x4 (65 mm d'arête).
Là aussi, Verdes surpasse Rubik et, si son avantage n'est pas aussi net que dans le cas du V-Cube 2, le V-Cube 5 est plus agréable à manipuler. Reste que comme la plupart des grands cubes de Verdes, il a plutôt mal vieilli par rapport à la concurrence, avec des rotations qui trahissent des frottements internes assez importants. Je le garde aujourd'hui plus comme une relique que come un cube qui me sert vraiment.

difficulté :
AOCHUANG 5x5
(5x5, Moyu)
EN BREF
MON AVIS
Moyu fait partie des premiers fabricants à avoir proposé un 5x5 sans autocollants et, sur ma version, la couleur rouge habituelle est remplacée par du rose. Avec ses 63mm d'arête, l'Aochang a une taille un peu plus réduite que la moyenne pour cette architecture.
Une fois de plus, Moyu démontre son savoir-faire avec un 5x5 "stickerless" particulièrement agréable à manipuler. Sa petite taille n'est pas un handicap en pratique et j'avoue que j'ai repris goût au 5x5 depuis que j'ai découvert la gamme "stikerless" de Moyu. Sans doute l'un des meilleurs 5x5 du marché, n'hésitez pas à vous le procurer.

difficulté :
SUPERCUBE 5x5
(5x5, Shengshou + CS)
EN BREF
MON AVIS
Un cran au-dessus du Supercube 4x4, cette version 5x5 en reprend le principe : toutes ses pièces sont orientées, y compris ses centres individuels, ce qui revient à dire que chacune d'elles a une seule position possible dans l'état résolu du cube. Cette variante du 5x5 est à la base un Shengshou 5x5 revêtu d'autocollants spécifiques provenant du site Cubesmith.
Avec le recul, le passage d'un cube 4x4 standard à un 5x5 standard n'augmente pas vraiment la difficulté de résolution. D'où l'intérêt tout particulier de ce dérivé plus exigeant, qui tiendra en haleine ceux qui pensaient avoir tout vu du 5x5. Je garde une place particulière à ce cube qui constitue un excellent entraînement pour ceux qui veulent s'essayer à des variantes de forme du 5x5 standard.. ce que je ferai vraisemblablement bientôt !

difficulté :
V-CUBE 6
(6x6, Verdes)
EN BREF
MON AVIS
Seul de son architecture au moment de sa sortie, le V-Cube 6 est le plus gros de la famille à conserver une forme rigoureusement cubique. On remarque toutefois que ses rangées extérieures sont légèrement plus épaisses que les autres mais sa taille reste contenue (69 mm d'arête, soit la même que le Professor's Cube comptant une rangée de moins sur chaque dimension).
Le crantage important du V-Cube 6 n'en fait généralement par le préféré des "cubeurs". Le ressenti est très différent des autres cubes Verdes et laisse l'impression d'une certaine fragilité (heureusement, il n'en est rien !). Aujourd'hui, il apparaît clairement dépassé par la concurrence. Mais je le garde en tant que précurseur de cette architecture.

difficulté :
AOSHI
(6x6, Moyu)
EN BREF
MON AVIS
Verdes n'est pas le seul constructeur de cubes 6x6 car Moyu a sorti son propre modèle aux dimensions identiques (69 mm de côté) et au mécanisme interne dépourvu de "cliquetis". L'Aoshi reste fidèle à la forme cubique et existe en une version sans autocollants, aux pièces teintées dans la masse. Comme le Megamorphinx du même fabricant, il présente des couleurs pastel et du rose remplace l'habituel rouge.
Si le V-Cube 6 fut le premier 6x6 du marché, la concurrence ne s'est pas fait attendre... et a fait beaucoup mieux ! Il ne faut pas longtemps pour mesurer la grande qualité de ce 6x6, aux rotations particulièrement fluides quelle que soit la rangée à tourner et à l'absence de tout jeu parasite. Si on ajoute la longévité garantie par l'absence d'autocollants, l'Aoshi est clairement le meilleur 6x6 du marché.

difficulté :
V-CUBE 7
(7x7, Verdes)
EN BREF
MON AVIS
Immédiatement reconnaissable à ses faces bombées et ses arêtes de tailles différentes, le V-Cube 7 est celui qui a ouvert la voie parmi les "gros cubes". Imposant par sa taille (environ 83 mm entre 2 centres opposés), il l'est aussi par son nombre de pièces mobiles (7x7x7-5x5x5=218 au total !) et par le nombre de configurations différentes qu'elles permettent (1.95x10e160 !!!).
Ce cube a été une bonne surprise pour moi quand je l'ai découvert, avec des rangées aussi "manoeuvrables" que son homologue "5" malgré sa taille et son nombre de pièces très supérieurs. Reste qu'aujourd'hui, il n'a plus beaucoup d'arguments à opposer à une concurrence très active et son prix n'est pas très concurrentiel. Au même titre que le V- Cube 6, je le considère surtout comme une pièce de collection.

difficulté :
AOFU
(7x7, Moyu)
EN BREF
MON AVIS
Contrairement à Verdes pour son V-Cube 7, Moyu a choisi de conserver une forme cubique pour son 7x7. Et malgré les 3 couleurs de chaque coin et la petite taille des pièces individuelles, il propose ici un 7x7 privé d'étiquettes, avec des pièces teintées dans la masse. Pour rester en cohérence avec mes autres cubes "stickerless" de la même marque, j'ai choisi la version à face rose au lieu de rouge. Avec ses 77mm d'arête, il est également moins encombrant que le précurseur des 7x7.
Après avoir appris l'existence de ce 7x7 sans autocollants et en avoir entendu d'excellentes critiques, je n'ai pas mis longtemps avant de me décider. Et je ne regrette pas mon choix ! Ce Moyu 7x7 est vraiment un excellent choix, je ne m'attendais pas à une telle facilité de rotation après avoir essayé le V-Cube 7. Sa taille plus réduite est également plus agréable en main, en dépit de l'épaisseur réduite des rangées internes. Un 7x7 de référence, qui m'a immédiatement convaincu qu'il était l'un des meilleurs disponibles.

difficulté :
V-CUBE 7 "DAZZLER"
(7x7, Verdes)
EN BREF
MON AVIS
Le "Dazzler" est le seul cube à 7 couleurs de la famille Verdes car il présente des coins et des centres uniformément blancs. Sa livrée caractéristique le rapproche des cubes d'ordre pair (pour le placement "non imposé" de ses 6 couleurs de base), tout en permettant une résolution plus courte grâce à ses 8 coins "interchangeables".
Variante particulièrement esthétique du V-Cube 7, le "Dazzler" reprend avec bonheur le principe des pièces teintées dans la masse, à l'image de l'"Illusion". Sa livrée caractéristique en fait ainsi une variante "hybride" mais tout aussi attrayante du V-Cube 7. J'apprécie beaucoup ce cube, en particulier quand on manque d'un peu de temps pour résoudre un "vrai" V-Cube 7 !

difficulté :
V-CUBE 7 "ILLUSION"
(7x7, Verdes)
EN BREF
MON AVIS
L'"Illusion" est une variante bicolore du V-Cube 7, dont toutes les faces présentent un motif en damier. Seul modèle de Verdes à ne pas porter d'autocollant marqué d'un V, l'"Illusion" comporte une face dont le damier est inversé par rapport aux 5 autres, d'où son nom. Cette 6ème face inversée renferme la clé de sa résolution.
Malgré sa taille et son aspect assez impressionnants, l'"Illusion" révèle à l'usage une difficulté de résolution sensiblement moindre que celle d'un V-Cube 7 standard : pour en venir à bout, il suffit en effet de résoudre sa face "inversée" ! Cela n'enlève rien à son intérêt et le rendra plus accessible à ceux qu'un V-Cube 7 "ordinaire" rebute.

difficulté :
8x8
(8x8, Shengshou)
EN BREF
MON AVIS
A la fin des années 2000, Verdes était le leader des cubes de grandes dimensions avec son imposant V-Cube 7. Mais les concurrents ne se sont pas fait attendre et parmi eux, Shengshou a rapidement développé des variantes d'ordre supérieur. Dans sa série de "grands cubes", la marque propose ce 8x8, qui conserve une forme parfaitement cubique moyennant un petit élargissement des rangées externes, de manière à conserver chaque pièce au moins en partie dans l'enceinte du cube au cours d'une rotation. Le 8x8 mesure 85mm de côté, soit environ une fois et demi la longueur d'arête d'un cube 3x3 standard.
Ayant souvent eu des échos flatteurs des cubes Shengshou, j'étais impatient de passer à "la taille au-dessus" après avoir essayé le V-Cube 7 et je n'ai pas été déçu : s'il n'est pas aussi aisé à manipuler qu'un 3x3 standard (la taille !), la fluidité de ses rotations (en particulier les rangées extérieures) est remarquable vu la complexité de son architecture. Sa forme parfaitement cubique facilite la préhension des coins. Je pense que je m'arrêterai à ce 8x8 dans ma collection car la résolution d'un ordre supérieur n'est pas plus difficile... et encore plus longue ! Bref, même s'il semble cher a priori, ce 8x8 justifie parfaitement son prix.

difficulté :
HUANLONG 8x8
(8x8, Yuxin)
EN BREF
MON AVIS
Après une première incursion dans le domaine des très grands cubes (un premier 11x11 peu convaincant), Yuxin a changé son fusil d'épaule en proposant une nouvelle gamme de "géants" débutant par le 8x8, caractérisée par des pièces individuelles monoblocs équipées de capots colorés permettant de retrouver l'apparence habituelle d'un cube sans autocollants. Le Huanlong 8x8 est donc le premier 8x8 de ce type et avec ses 88mm d'arête, il est un peu plus grand que la version proposée par Shengshou. Comme son rival, Yuxin a pris le parti de conserver une forme réellement cubique.
Le premier contact avec ce cube est assez impressionnant. La taille d'abord, mais pas seulement : la fluidité de ses rotations est réellement inattendue pour un cube aussi complexe mécaniquement parlant, et ce dès la sortie de la boîte ! Aucune discussion là-dessus, Shengshou est maintenant surclassé. Si certains utilisateurs se plaignent de capots plastiques se détachant parfois du cube, je n'ai eu personnellement jamais rencontré ce problème. Et la couleur rose imposée à la place du rouge ne me gêne plus vraiment aujourd'hui. Si les très grands cubes vous intéressant, ce 8x8 est donc un maître achat.

difficulté :
HUANLONG 9x9
(9x9, Yuxin)
EN BREF
MON AVIS
Chez Yuxin, l'appellation Huanlong s'applique à sa gamme de très grands cubes à partir du 8x8. Ce 9x9 ne fait donc pas exception à la règle et les mêmes grands principes s'y retrouvent : une forme qui reste cubique en dépit du grand nombre de rangées, une couleur rouge remplacée par du rose mais surtout des pièces monoblocs coiffées de "capots" colorées comme alternative aux habituels autocollants. Avec ses 90mm d'arête, ce 9x9 est à peine plus grand que le 8x8 de la marque.
Il y a quelque temps, je pensais qu'aucun cube au-delà de l'architecture 8x8 ne me tenterait. C'était sans compter l'excellence de ce 9x9, qui est réellement bluffant par sa facilité de rotation. Pré-lubrifié et suffisamment serré à sa sortie de la boîte, ce géant bouscule les idées reçues sur les très grands cubes et leurs rotations problématiques. Le seul bémol pour moi est la tendance de certains capuchons de pièces à tomber. Mais un petit tube de colle y remédiera vite et Yuxin a eu la bonne idée de fournir des capuchons supplémentaires avec le cube. En résumé, un investissement certain mais un magnifique cube 100% exploitable.

difficulté :
HUANLONG 10x10
(10x10, Yuxin)
EN BREF
MON AVIS
Lorsque les fabricants se sont lancés sur le marché des très grands cubes, l'architecture 10x10 est restée curieusement absente alors qu'un 13x13 était déjà disponible sur le marché. Finalement, Shengshou et Yuxin ont adopté cet ordre 10 et proposé chacun leur version. Yuxin est resté dans la ligne de ses Hualong 8x8 et 9x9, des cubes sans autocollants avec une face rose et des capots colorés pour différencier leurs pièces. Pour son 10x10, Yuxin est resté fidèle aux faces plates et propose quelques capots de remplacement en cas de perte. Ce cube mesure 105mm d'arête, soit près de 2 fois la taille d'un cube 3x3 standard.
Un monstre !! C'est le premier mot qui vient à l'esprit en voyant cette merveille de mécanique : plus de 100mm d'arête, 488 pièces apparentes et 750g sur la balance ! Pourtant, Yuxin parvient à conserver avec ce 10x10 une facilité de rotation vraiment étonnante. La plus grande qualité de ce cube est de proposer une qualité de rotation égale quelle que soit la rangée choisie. Et ses faces plates aident encore à aligner les rangées à la fin de chaque mouvement. Il m'est arrivé de ramasser quelques capots épris de liberté mais une fois ceux-ci immobilisés à la colle, plus aucun reproche à faire à ce cube. Alors, certes, le Yuxin 10x10 est cher, mais il justifie très largement ce sacrifice.

difficulté :
SLIM TOWER
(2x2x3)
EN BREF
MON AVIS
Le 2x2x3 ou "Slim Tower" fait partie des cuboïdes les plus simples, avec ses rotations latérales limitées à 180° et son absence de centres. Il utilise un thème de couleurs différent de celui d'un 3x3 standard mais en reprend les dimensions des pièces élémentaires, d'où sa taille de 38x38x57 mm.
Si sa résolution est rapide, le 2x2x3 reste un cuboïde intéressant pour s'entraîner. Sa taille réduite est agréable en main et il permet de retrouver ses réflexes avant de s'attaquer à "la taille au-dessus". Alors, pour un investissement raisonnable, pourquoi se priver ?

difficulté :
RUBIK'S TOWER
(2x2x4, Rubik)
EN BREF
MON AVIS
Rubik ne vend pas que des cubes ! La preuve avec ce 2x2x4, plus petit cuboïde ayant la faculté de changer de forme au cours de sa résolution, et dont certains "cubeurs" préfèrent résoudre d'abord les 2 rangées centrales à la manière d'un cube 2x2. A noter que les cubes élémentaires du "Rubik's Tower" sont plus grands que ceux d'un cube 3x3 standard, ce qui explique sa taille plutôt imposante de 44x44x88 mm.
Le "Rubik's Tower" est pour moi essentiel car il permet de s'initier à la "remise en forme" d'un cuboïde déformable, avec des rotations rappelant étrangement... celles d'un cube 3x3 ! Une fois la forme de base rétablie et les 2 rangées centrales résolues, on se retrouve (à quelques détails près) avec un 2x2x3. Une acquisition indispensable, malgré son prix un peu exagéré.

difficulté :
2x3x4
(2x2x4, mf8)
EN BREF
MON AVIS
Ce 2x3x4 est un cuboïde particulier car il comporte un nombre de pièces différent suivant chacune de ses 3 dimensions, ce qui en fait le plus petit représentant de la famille des "briques". Il est capable de changer de forme, mais ses possibilités sont plus limitées dans ce domaine que celles d'un 2x2x4. Comme le 3x4x5 de la même marque, il est vendu monté mais non étiqueté. Il mesure 36x54x72 mm.
Quelquefois qualifié de "fully fonctional", ce cuboïde comporte en réalité un bridage interne qui interdit certaines rotations... sans aucun repère externe pour les anticiper ! Cette tromperie impose d'acheter 2 exemplaires pour rétablir les choses en échangeant certaines pièces internes. Fort heureusement, certains site comme HKNowstore proposent maintenant ces pièces supplémentaires avec le cuboïde. La résolution devient alors nettement plus intéressante mais ce choix initial de bridage est vraiment incompréhensible.

difficulté :
SCRAMBLE CUBE
(3x3x1)
EN BREF
MON AVIS
Les cuboïdes 3x3x1 sont nombreux sur la toile mais il en existe 3 variantes distinctes (Floppy Cube, Super Floppy Cube et Scramble Cube) dont le Scramble Cube est la plus évoluée, par sa faculté à changer de forme et le blocage en rotation de ses arêtes lorsqu'elles se retrouvent isolées. Le scramble cube mesure l'équivalent d'une rangée d'un cube 3x3 standard, soit 57x57x19 mm.
Parmi les variantes du 3x3x1, le Scramble Cube est la plus intéressante des 3 par sa résolution mais aussi par sa finition nettement supérieure : les étiquettes de ses pièces sont collées dans des zones creusées, ce qui évite leur arrachement involontaire au cours des rotations, une tare notoire du Super Floppy Cube. Au bilan, le Scramble Cube est un cuboïde simple mais attachant, qu'on ne se lasse pas d'utiliser.

difficulté :
DOMINO
(3x3x2)
EN BREF
MON AVIS
Le 3x3x2 (plus connu sous le nom de Domino) se présente comme un cube 3x3 standard amputé d'une rangée, d'où ses dimensions de 57x57x38 mm. S'il ne possède pas la faculté de changer de forme à la façon d'un 2x2x4, sa résolution reprend l'essentiel des principes appliqués aux cuboïdes plus complexes, à la manière d'un cube 3x3 pour ses "cousins" d'ordre supérieur.
Si vous ne devez acheter qu'un seul cuboïde, c'est sans conteste celui-là ! Le Domino constitue à lui seul un concentré des techniques à acquérir pour s'attaquer à la résolution d'architectures plus complexes, et notamment les 4 algorithmes de base. D'un maniement sans histoire si on met de côté les tout premiers prix, très fragiles, le Domino est un choix incontournable pour qui veut se lancer dans la famille des cuboïdes, après avoir goûté aux cubes.

difficulté :
3x3x4
(3x3x4, C4U)
EN BREF
MON AVIS
Quelquefois décrit comme un "double Domino", le 3x3x4 en est une sorte d'"extension" car sa résolution s'apparente effectivement à celle de 2 cuboïdes 3x3x2 inclus l'un dans l'autre. Mesurant 57x57x76 mm, il utilise des pièces élémentaires de la taille de celles d'un cube 3x3.
Particulièrement souple dans ses rotations, le 3x3x4 fait partie de ces cuboïdes auxquels on revient régulièrement même une fois que leur résolution ne pose plus problème. Hormis un algorithme et des rangées supplémentaires, sa résolution n'est pas fondamentalement plus difficile que celle du Domino. Un cuboïde déjà très complet pour un prix abordable.

difficulté :
3x3x5 SEMI-PROPOR.
(3x3x5, C4U)
EN BREF
MON AVIS
Curieusement, les cuboïdes 3x3x5 dits "proportionnels" (à pièces élémentaires cubiques) sont extrêmement chers car fabriqués en quantités limitée. Cube4you propose à moindre coût une variante "semi-proportionnelle" comportant 2 rangées plus fines, mais conservant la faculté de changement de forme de cette architecture. Ce 3x3x5 mesure 57x57x76 mm, soit les dimensions d'un 3x3x4 proportionnel.
Le 3x3x5 est un cuboïde particulièrement complet car il reprend les grands principes du Domino en les combinant au changement de forme du 2x2x4. Le fait d'être "semi-proportionnel" ne change rien au principe de résolution de ce cuboïde, qui est tout aussi agréable à utiliser que le 3x3x4 de la marque. A eux deux, ces cuboïdes ouvrent d'ailleurs la voie à la résolution tous les 3x3xN ! Une autre raison pour investir dans ce modèle.

difficulté :
3x3x5
(3x3+, Calv.+Evgeniy)
EN BREF
MON AVIS
Longtemps après avoir acheté la version "semi-proportionnelle" du 3x3x5, j'ai découvert que Calvin avait enfin mis sur le marché une version proportionnelle (chaque pièce élémentaire partageant des dimensions identiques) et je me suis intéressé à cette version, qui existait aussi en une version dépourvue d'autocollants. Ce cuboïde mesure 57x57x95mm dans son état résolu.
Très intéressé par la résolution du 3x3x5 que j'avais découverte avec la version C4U de ce type de cuboïde, je pensais avoir trouvé la meilleure version possible avec cet exemplaire. Mais je fus finalement déçu par la finition des pièces, qui rendait souvent les rotations un peu accrocheuses. Après un bon coup de lime et un peu de lubrifiant, ce cuboïde se comporte déjà mieux mais sa prise en main reste malgré tout en retrait. Si ce 3x3x5 reste à la base de l'intéressante famille des I-L-T-X Cubes, je trouve qu'il reste trop cher pour ce qu'il offre.

difficulté :
I-CUBE
(3x3+, Calv.+Evgeniy)
EN BREF
MON AVIS
Sous son apparence de 3x3x4 standard, l'I-Cube est en réalité un cube 3x3 dont l'une des faces porte une rangée supplémentaire d'extensions mobiles. Contrairement à un 3x3x4 ordinaire, cette architecture particulière lui permet des rotations à 90° sur tous ses axes et le fait changer de forme au cours de sa résolution. L'I-Cube mesure 57x57x76 mm dans son état résolu.
Malgré son apparence de 3x3x4, le début de la résolution de ce cuboïde original est identique à celui d'un cube 3x3 standard. Seule la dernière rangée nécessite une stratégie propre aux cuboïdes. La finition de mon exemplaire dépourvu d'autocollants n'étant pas exemplaire, il m'a fallu la lime et du lubrifiant pour le rendre agréable à manipuler.

difficulté :
L-CUBE
(3x3+, Calv.+Evgeniy)
EN BREF
MON AVIS
Dérivé de l'I-Cube, Le L-Cube s'en distingue par une 2ème "face étendue" placée à 90° de la 1ère, qui lui donne sa forme en "L" caractéristique dans son état résolu. Comme l'I-Cube, le L-Cube peut se déformer au cours de sa résolution. Il mesure 57x76x76 mm dans son état résolu.
Le L-Cube est un casse-tête très intéressant à résoudre car il nécessite des techniques propres au cube 3x3 standard, au Super Cube 3x3 et aux cuboïdes standard. J'ai choisi une version sans autocollants de ce casse-tête pour éviter les décollements problématiques lorsque 2 rangées se recouvrent mais, comme pour l'I-Cube, la finition des pièces est perfectible.

difficulté :
T-CUBE
(3x3+, Calv.+Evgeniy)
EN BREF
MON AVIS
Après l'I-Cube et le L-Cube, on passe au T-Cube qui doit sa forme caractéristique aux 3 faces étendues sur la base d'un cube 3x3 standard. On peut aussi le considérer comme un cuboïde 3x3x5 avec des extensions latérales. Dans son état résolu, le T-Cube mesure 57x76x95 mm.
On retrouve avec le T-Cube tous les principes de résolution du L-Cube, avec une face étendue supplémentaire à reconstruire. Il n'est pas vraiment plus difficile en pratique, et on peut le terminer comme un 3x3x5 classique. Même bonne appréciation générale, donc, mais même déception sur la finition des pièces de la version "stickerless".

difficulté :
X-CUBE
(3x3+, Calv.+Evgeniy)
EN BREF
MON AVIS
Avec ses 4 faces étendues disposées en croix tout autour d'un cube 3x3 standard, le X-Cube est un autre dérivé de l'I-Cube et disponible comme lui dans une version sans étiquettes. Il mesure 57x95x95 mm dans son état résolu.
De difficulté comparable à celle du T-Cube, le X-Cube est un peu moins facile à manipuler en raison de sa taille et du grand nombre d'extensions qu'il comporte, provoquant d'inévitables "micro-blocages" au cours des rotations. Il reste un bon choix mais réclame une finition "maison" pour améliorer sa prise en main.

difficulté :
3x3x9 TYPE I
(3x3x9, WitEden)
EN BREF
MON AVIS
Dans la famille des cuboïdes 3x3xN, WitEden commercialise ce 3x3x9 dit "type I", un cuboïde de forme... cubique (!) constitué de fines pièces toutes parallèles dans l'état résolu du casse-tête, 3 pièces superposées occupant l'espace d'un cube élémentaire sur un 3x3 standard comme le Rubik's Cube. S'il conserve sa forme dans tous les cas de figure (un cube reste un cube !), ce cuboïde comporte des groupes de 3 pièces dont d'orientation peut changer au cours de son mélange.
Globalement, ce 3x3x9 se résout comme un 3x3x5. Mais il faut d'abord rétablir l'orientation de toutes ses pièces et, pour ça, impératif de maîtriser... un cube 3x3 ! Pour un encombrement réduit, ce 3x3x9 concentre donc les techniques de résolution de 2 familles de casse-tête et c'est là son plus grand intérêt. Ses fines rangées restant agréables à manipuler, c'est donc un sans-faute pour WitEden, qui propose un excellent modèle, à l'esthétique flatteuse, qui plus est.

difficulté :
3x4x5
(3x4x5, mf8+TomZ)
EN BREF
MON AVIS
Ce 3x4x5 de 54x72x90mm fabriqué par mf8 fut ma première "brique", un cuboïde comptant un nombre de rangées différent suivant chacune de ses dimensions et capable de se déformer de la même manière que les cuboïdes "pairs/pairs" ou "impairs/impairs". Ici, seules les rangées de 3x5 pièces ont la possibilité de tourner par incréments de 90°.
Les premiers pas sur ce type de cuboïdes sont assez déroutants car on est à la frontière de nombreuses familles différentes de casse-têtes. Mais la résolution en est tout aussi intéressante. Le 3x4x5 est à manipuler avec précaution sous peine de courir après des pièces perdues ! Un cuboïde intéressant mais perfectible dans sa mise au point.

difficulté :
4x4x2
(4x4x2, WitEden)
EN BREF
MON AVIS
Le 4x4x2 n'est pas une architecture très répandue dans le monde des cuboïdes et il y a fallu quelques années avant que WitEden propose cette version "grand public", reconnaissable à ses rangées externes élargies. Ce cuboïde de 69x69x46 mm compte un nombre pair de pièces selon ses 3 dimensions et peut donc se déformer au cours de sa résolution. Mais il présente surtout un cas particulier que l'on ne retrouve pas sur les autres cuboïdes de type 4x4xN.
Plutôt ordinaire par son apparence et son petit nombre de pièces, le 4x4x2 est en pratique bien plus intéressant qu'il en a l'air. Hormis le retour à sa forme initiale par une méthode inhabituelle, le grand intérêt de sa résolution tient à certaines configurations inconnues de ses "grands frères" à arêtes dédoublées. Ses rotations ne sont pas les plus agréables parmi les cuboïdes et j'aurais préféré que le blanc et le jaune soient portés par ses 2 faces carrées mais il reste un modèle de choix, avec un cachet particulier.

difficulté :
4x4x3
(4x4x3, Ayi)
EN BREF
MON AVIS
Commercialisé bien après le 4x4x5 du même fabricant (Ayi), le 4x4x3 s'en distingue par le nombre réduit de ses rangées horizontales et la taille de ses cubes unitaires, plus proche de celle d'un cube 3x3 que d'un cube 4x4. Comme le 4x4x5, il conserve sa forme initiale au cours de la résolution et les centres de ses faces supérieure et inférieure sont constitués de 4 pièces chacun. Ce cuboïde mesure 72x72x54 mm.
S'il n'est pas le plus complexe des cuboïdes, le 4x4x3 est sans doute la meilleure façon d'aborder la famille des "4x4xN". On retrouve (à la reconstitution des centres des faces latérales près) la même stratégie de résolution que sur le 4x4x5 mais, s'il ne coupe pas les coins aussi bien qu'un cube, le 4x4x3 profite de rotations sans accroc. En y ajoutant une taille idéale, ce cuboïde est sans doute le plus agréable en main de la gamme Ayi.

difficulté :
4x4x5
(4x4x5, Ayi)
EN BREF
MON AVIS
Avec ce 4x4x5, on entre dans la famille des cuboïdes dont chaque rangée interne compte plusieurs centres, qu'il faut assembler par couleur pour se ramener à une architecture de type "Domino", un peu comme on réduit un cube NxN à un cube 3x3 avant de poursuivre sa résolution. Les pièces élémentaires de ce 4x4x5 ont une taille comparable à la plupart des cubes 4x4, pour une taille globale de 60x60x75 mm.
Avec la famille des 4x4xN, une nouvelle étape est franchie dans la difficulté avec les 6 centres à reconstituer, ainsi que les arêtes composées des 2 faces carrées. Avec ce 4x4x5, Ayi propose un cuboïde convaincant, qui gagne à être lubrifié car les pièces faiblement chanfreinées peuvent parfois accrocher légèrement. Mais le jugement global est très positif pour ce cuboïde , dont les étiquettes ne sont pas collées à la livraison.

difficulté :
4x4x6
(4x4x6, Calvin+TomZ)
EN BREF
MON AVIS
Comme son architecture l'indique, ce 4x4x6 est une sorte de 4x4x5 "plus" : non seulement ses centres et ses arêtes sont scindés en plusieurs pièces à réassembler par couleur mais il est également capable de se déformer au cours de sa résolution, à la manière d'un 2x2x4 ou d'un 3x3x5. La taille de ses pièces élémentaires est la même que celle du 4x4x5, ce qui lui donne une taille globale de 60x60x90 mm.
Pas à dire, ce 4x4x6 en impose ! Malgré le nombre important de pièces en mouvement, les rotations restent agréables et seules les rangées extrêmes accrochent parfois légèrement à l'occasion. A noter qu'on peut résoudre l'essentiel du 4x4x6 en assimilant son centre à un cube 4x4. Malgré sa qualité générale, gare à ne pas trop "chahuter" ce cuboïde car il m'est arrivé d'éjecter des pièces internes, pas évidentes à replacer sans un démontage intégral (vécu !).

difficulté :
5x5x4
(5x5x4, Calvin+TomZ)
EN BREF
MON AVIS
Auteur du 4x4x5 le plus abordable, Ayi propose également ce 5x5x4, mesurant 75x75x60 mm. Représentant de la famille "pair-impair" à propos du nombre de pièces dans chaque dimension de ses faces latérales, il ne change pas de forme au cours de sa résolution mais se signale par ses arêtes supérieures et inférieures composées de 3 pièces à assembler par couleur, au même titre qu'un cube 5x5 standard. Il compte également un centre fixe sur chacune de ses 2 faces carrées.
Comptant parmi mes cuboïdes les plus volumineux, ce 5x5x4 restitue sensiblement les mêmes sensations que le 4x4x5 de la marque : il tourne bien mais demande un minimum d'alignement de ses rangées pour en profiter à plein. Sa résolution n'est pas vraiment plus complexe que celle d'un 4x4x5 mais les arêtes a assembler par trio demandent un peu plus d'attention. Comme pour son "petit frère", les étiquettes de cet imposant cuboïde sont fournies mais non collées.

difficulté :
SKEWB
(8 axes, LanLan)
EN BREF
MON AVIS
Contrairement au Rubik's Cube, Le Skewb est un casse-tête cubique dont les axes de rotation ne passent pas par les centres de ses faces mais par ses coins. Chaque rotation élémentaire s'effectue donc sur 120°, avec 3 centres qui changent de face à chaque mouvement. Le Skewb mesure 57 mm d'arête, soit exactement la même taille qu'un cube 3x3 standard.
Jusqu'à ce que je me procure le Dino Cube, le Skewb était mon casse-tête le plus simple (un seul algorithme très simple est nécessaire pour en venir à bout). Ses rotations se caractérisent par un cliquettement marqué mais sont tout aussi agréables que celles d'un classique "NxN". Un modèle impératif à posséder dans la famille des "8 axes".

difficulté :
QISHENG SKEWB
(8 axes, QiYi)
EN BREF
MON AVIS
Cette version du Skewb commercialisée par QiYi se caractérise par l'absence d'autocollants. Elle conserve le cliquetis caractéristique de ce type d'architecture bien qu'un peu aténué. Sa taille (57mm d'arête) est la même que celle d'un Skewb standard ou qu'un cube 3x3 standard.
Clairement, cette version du Skewb m'a fait très bonne impression à tous points de vue dès le départ. Sa finition impeccable, la durabilité apportée par son absence d'autocollants et la qualité de ses rotations en ont immédiatement fait mon Skewb de référence.

difficulté :
DINO CUBE
(8 axes, Smaz+TomZ)
EN BREF
MON AVIS
Le Dino Cube se présente comme un cube dont chaque face est scindée en 4 par une découpe en X et dont les pièces, toutes de type "arête", peuvent tournent de 120° par 3 autour d'un axe passant par un coin du cube. Le Dino Cube reprend les dimensions d'un cube 3x3 standard (57 mm d'arête).
Le Dino Cube est sans doute le cube le plus simple à résoudre de ma collection, avec un seul algorithme à connaître pour en venir à bout. A noter qu'en l'absence de centres et de coins, le Dino Cube admet 2 états résolus. Assez raide à sa sortie de la boîte, il devient plus agréable une fois lubrifié. Un bon choix pour commencer dans la famille des cubes à 8 axes de rotation.

difficulté :
DINO CUBE
(8 axes, MF8)
EN BREF
MON AVIS
Peu de chose à dire de ce casse-tête si ce n'est qu'il constitue la version sans autocollants du précédent. Pour le reste, toutes ses caractéristiques sont identiques.
Là aussi, vous pouvez vous reporter à mon commentaire du Dino Cube standard. A titre personnel, je pense que ce casse-tête aurait pu être plus élégant si ses pièces internes avaient été noires plutôt qu'orange. Mais c'est affaire de goût.

difficulté :
REX CUBE
(8 axes, LanLan)
EN BREF
MON AVIS
Le Rex Cube est en quelque sorte un Dino Cube "étendu", avec des dimensions identiques et des découpes courbes délimitant de la même manière 4 arêtes sur chaque face mais aussi un centre et 4 "pétales" disposés en X autour de ce centre. les centres du Rex Cube peuvent changer de face, à la manière d'un cube NxN pair. Mon exemplaire m'a été livré pré-lubrifié.
Le Rex Cube partage une partie de sa résolution avec le Dino Cube (pour les arêtes) mais la suite est plus complexe car une fois les centres placés, plusieurs cas particuliers peuvent se présenter au moment remettre les pétales à leur place. Le cube est agréable en main et se démonte facilement. Un achat à conseiller.

difficulté :
SKEWB DIAMOND
(8 axes, LanLan)
EN BREF
MON AVIS
Comme son nom l'indique, le Skewb Diamond est une modification du Skewb standard. Ici, les centres carrés du Skewb ont été remplacés par des pyramides dont les pentes coïncident avec les coins aplatis du casse-tête. On retrouve le cliquettement caractéristique du Skewb dans les rotations de cet octaèdre mesurant 68 mm d'une face à sa face opposée.
Construit sur un noyau inchangé, le Skewb Diamond est l'archétype du casse-tête pas vraiment difficile mais imposant une "gymnastique" intellectuelle pour identifier ses différentes pièces et leur appliquer une logique de résolution connue. Rien à redire sur la maniabilité générale, juste une petite surprise le jour J en découvrant la taille plutôt imposante de cette variante.

difficulté :
GEAR SHIFT
(8 axes dentés, Oskar+Meffert's)
EN BREF
MON AVIS
Le Gear Shift est un cube dont les 8 pièces principales ne glissent pas les unes sur les autres mais s'engrennent, telles des pignons. Ces pignons peuvent se séparer en 2 groupes de 4 suivant n'importe lequel des 3 axes du cube. On peut alors mélanger le cube en faisant tourner les pièces puis en resolidarisant les 2 groupes de pièces, avant de recommencer sur un autre axe. Le gear Shift mesure 61 mm d'arête et son thème de couleurs est légèrement différent de la livrée standard d'un cube NxN.
Sans conteste, le Gear Shift fait partie des cubes les plus déroutants ! Oubliez tous les principes des cubes classiques, c'est un autre univers. S'il n'est pas aussi difficile qu'il en a l'air, le Gear Shift est une belle pièce de collection et un joli défi technique. Les coulisses de son noyau sont un peu raides lorsqu'il est neuf mais les choses s'arrangent vite à l'usage et son maniement s'avère agréable. Un très bon cube qui a le seul défaut d'être un peu cher.

difficulté :
MASTER SKEWB
(8 axes, Dayan)
EN BREF
MON AVIS
Comme son nom l'indique, le Master Skewb reprend l'architecture générale du Skewb mais compte des rangées supplémentaires qui augmentent la variété des rotations disponibles. Malgré son nombre de pièce plus important, il conserve les dimensions d'un cube 3x3 standard (57mm d'arête).
Le grand intérêt du Master Cube est, en quelque sorte, d'être un "3 en 1". Il reprend en effet de nombreuses caractéristiques du Skewb, du Dino Cube et du Rex Cube. Sa résolution demande un peu de rigueur mais s'avère très intéressante une fois qu'on a saisi le principe. Un très bon choix parmi les "8 axes".

difficulté :
DINO SKEWB
(8 axes, Dayan)
EN BREF
MON AVIS
Si ce casse-tête porte un nom composé, c'est parce qu'il combine les caractéristiques du premier et du second pour les pièces impliquées dans ses rotations. Il existe également (comme mon exemplaire) en une version sans autocollants. Avec ses 58mm d'arête, le Dino Skewb est à peine plus grand qu'un cube 3x3 standard.
D'une finition correcte pour un casse-tête "stickerless", le Dino Skewb deande un peu de lubrifiant pour se "libérer". Pour la résolution, peu de chose à en dire : il faut que je m'y attaque d'abord ! Mais il est certain que l'aspect asymétrique de ses rotations est assez déroutante de prime abord...

difficulté : ?
OCTAEDRE
(8 axes, LanLan)
EN BREF
MON AVIS
Egalement appelé "octaèdre à faces tournantes" par opposition à l'octaèdre à coins tournants présentant la même apparence mais une géométrie interne radicalement différente, ce casse-tête possède un axe par face et s'apparente à un "super Skewb Diamond", bien que de dimensions plus réduites (57 mm d'une face à sa face opposée).
Si le noyau à 8 axes de cet octaèdre le range dans la même catégorie que le Skewb, il est intéressant de constater qu'on peut lui appliquer plusieurs techniques de résolution apparentées au Pyraminx ou même à un cube 3x3. C'est donc un modèle plutôt polyvalent et c'est précisément tout ce qui fait son intérêt, avec ses rotations agréables quoique dépourvues du cliquetis du Skewb.

difficulté :
HELICOPTER CUBE
(12 axes, Meffert's)
EN BREF
MON AVIS
L'Helicopter Cube est un cube dont les axes de rotation passent au milieu de ses 12 arêtes et dont les mouvements de base sont des rotations à 180°. Chaque rotation fait intervenir 2 coins et 4 centres situés sur 2 faces perpendiculaires. Mais l'Helicopter cube, qui reprend les dimensions d'un cube 3x3 standard, se caractérise aussi par de mystérieuses "rotations cachées", qui en font un cube à "difficulté variable".
Très différent dans sa résolution par rapport à un 3x3 standard, l'Helicopter Cube n'est pas plus difficile tant qu'on se limite à ses rotations à 180°. Mais lorsqu'on fait intervenir les rotations "cachées", il n'est plus possible de le résoudre avec les rotations de base et on peut même le déformer pour corser la difficulté. Un cube étonnant et plus complexe qu'il n'en a l'air. Seuls bémols, son prix un peu excessif et son pire ennemi : le Curvy Copter !

difficulté : ou
CURVY COPTER
(12 axes, Meffert's)
EN BREF
MON AVIS
Le Curvy Copter est une variante de l'Helicopter Cube, avec lequel il partage ses 12 axes et ses rotations "cachées". Il s'en différencie en revanche par des découpes arrondies (d'où son nom) et ses arêtes apparentes, dont l'orientation doit être prise en compte pour la résolution du Cube. Il reprend les dimensions de l'Helicopter Cube.
Face à l'Helicopter Cube, le Curvy Copter est de difficulté comparable car, s'il comporte des arêtes à orienter, il présente un cas particulier de moins que son cousin. A noter que ses arêtes gagnent à être collées sur leur axe car elles peuvent parfois tomber si on "bouscule" le cube. Mais ce n'est qu'un détail quand on sait que ce cube plus esthétique et plus agréable que l'Helicopter Cube est également moins cher ! Un "12 axes" à acheter les yeux fermés.

difficulté : ou
KILOMINX
(12 axes, Shengshou)
EN BREF
MON AVIS
Ce casse-tête au nom trompeur (Shengshou parle de "Megaminx 2x2" alors que cette architecture est déjà connue sous le nom de "Kilominx") correspond à une version simplifiée du Megaminx, dépourvue de coins et de centres. Ce casse-tête mesure 70mm entre faces opposées, soit pratiquement la taille d'un Megaminx standard.
Si certaines pièces non colorées restent visibles en surface par la découpe caractéristiques des coins du casse-tête, ce Kilominx éclipse sans discussion possible ma précédente version commercialisée par Meffert's. Sa finition flatteuse et ses rotations sans le moindre défaut lui redonnent tout son intérêt. Bravo à Shengshou pour cette "résurrection".

difficulté :
MEGAMINX
(12 axes, Dayan)
EN BREF
MON AVIS
Le Megaminx est un casse-tête dodécagonal dont chaque face comporte un centre fixe, 5 coins et 5 arêtes. Si on choisit de la résoudre étage par étage, on peut reprendre la stratégie globale d'un cube 3x3, avec des algorithmes adaptés au nombre inhabituel de pièces par faces. Si on ne prend pas en compte ses arêtes dépassantes pour faciliter sa prise en main, mon exemplaire du Megaminx mesure 72 mm d'une face à sa face opposée.
Le Megaminx est proposé par de nombreux fabricants mais seul Dayan propose une version avec des arêtes dépassantes améliorant la maniabilité. Quand j'ai aperçu une version combinant ces arêtes avec des pièces teintées dans la masse, je n'ai pas hésité et je ne regrette pas mon choix : ce Megaminx est pour moi le meilleur du marché actuellement et tourne à merveille une fois lubrifié. Alors, si vous êtes tentés, oubliez les autres versions !

difficulté :
MASTER KILOMINX
(12 axes, Shengshou)
EN BREF
MON AVIS
Coincé entre le Megaminx et le Gigaminx, le Master Kilominx est en quelque sorte la version "4x4" de la famille. En tant que version "impaire" située au-dessus du Megaminx, il se caractérise par l'absence de centre fixe et par certains cas particuliers qui rappellent un peu la résolution du cube 4x4 standard. Ses 90mm entre 2 faces opposés le placent bien plus près du Gigaminx que du Megaminx en termes d'encombrement.
Ce Master Kilominx reprend les caractéristiques générales du Kilominx commercialisé par le même fabricant : certaines pièces "internes" visibles en surface et, plus essentiel, la douceur indéniable de ses rotations, en net progrès par rapport à l'unique version disponible jusque là sur le marché... et depuis devenue introuvable. Une version très intéressante que j'ai attendue longtemps avec ce degré de qualité.

difficulté :
GIGAMINX
(12 axes, Shengshou)
EN BREF
MON AVIS
Si on considère le Kilominx comme un Megaminx d'ordre 2, le Gigaminx correspond à l'ordre 5 et comprend donc 3 arêtes entre 2 de ses coins et des rangées supplémentaires par rapport à son modèle. Il partage avec lui des centres fixes, qui imposent leur couleur à chacune de faces du casse-tête. Le principe général de la résolution du Gigaminx est de se ramener à un Megaminx, à l'image de la réduction des cubes NxN à un 3x3. Le Gigaminx mesure 93mm d'une face à sa face opposée.
Avant d'être proposé par Shengshou dans sa gamme, le Gigaminx existait en 2 autres versions, l'une très moyenne (MF8), l'autre catastrophique (C4U). Quel soulagement de trouver enfin une variante agréable de ce casse-tête ! Ce Gigaminx allie toutes les qualités des Kilominx et Master Kilominx de la marque à l'ordre supérieur. Il remporte donc haut la main le titre du meilleur Gigaminx du marché.

difficulté :
PIRAMINX CRYSTAL
(12 axes, QJ)
EN BREF
MON AVIS
D'aspect proche du Megaminx et partageant avec lui ses 12 faces et ses 12 axes de rotation, le Pyraminx Crystal en est une version aux découpes plus profondes, ne comportant que des coins et des arêtes. Cette version commercialisée par QJ mesure 74 mm d'une face à la face opposée, si on fait abstraction de l'épaisseur de ses "tuiles" colorées.
Si l'appellation de ce casse-tête est assez inattendue, on la comprend un peu mieux en le résolvant car la parenté avec le Pyraminx est assez évidente. Mais son nombre de pièces la rend plus longue. Non dénué d'intérêt, ce casse-tête m'a cependant obligé à insister sur le lubrifiant pour obtenir finalement des rotations de qualité assez moyenne. Bref, ce n'est pas un incontournable dans la famille.

difficulté :
SQUARE-1
(SQ1, CubeTwist)
EN BREF
MON AVIS
Malgré son aspect (presque) cubique (54x54x56 mm), le Square-1 occupe une place à part parmi les casse-têtes géométriques : il ne permet que 3 rotations, celles de ses étages supérieur et inférieur et une 3e suivant un plan oblique qui le traverse de part en part. Ses faces supérieures et inférieures sont constituées d'arêtes et de coins pouvant s'intercaler, sa forme change au cours de sa résolution et certains degrés de liberté se retrouvent parfois bloqués par la position respective de ses 3 étages.
Habitués du Rubik's Cube, oubliez tout ce que vous avez appris ! Le Square-1 adopte une géométrie radicalement différente, imposant une notation spécifique pour ses rotations. Mais sa résolution ne s'avère finalement pas significativement plus difficile, car le repérage de certaines configurations est facilité par la forme du cube. Par ailleurs, le Square-1 est très agréable en main, avec des rotations très fluides et un démontage intuitif. Un cube agréable et dépaysant que tout "cubeur" se doit de posséder dans sa collection.

difficulté :
SQUARE-1
(SQ1, QiYi)
EN BREF
MON AVIS
Cette version du Square-1 commercialisée par QiYi est la première à ne pas comporter d'autocollants mais, à place, des capuchons de couleur. Ne mesurant que 55mm d'arête, il se caractérise également par des pièces aux angles légèrement plus "entamés" que la moyenne de sa catégorie.
Les internautes ne tarissent pas d'éloges sur cette version du Square-1 et je les rejoins sans hésiter vu la facilité déconcertante avec laquelle tourne ce casse-tête. Mieux encore : ses découpes de pièces lui permettent de "couper les coins" comme un bon cube 3x3 standard ! Bref, avec ce sans-faute, ce Square-1 est devenu ma référence actuelle.

difficulté :
SQUARE-2
(SQ1, Calvin)
EN BREF
MON AVIS
Le Square-2 est un dérivé du Square-1, dont il reprend les mêmes dimensions (54x54x56 mm). La particularité du Square-2 tient à ses coins scindés en 2 éléments, ce qui ajoute une difficulté à sa résolution et augmente encore la variété de formes que peut prendre le cube au cours de sa résolution.
La principale difficulté du Square-2 est le réassemblage de ses coins par couleur, car la suite de sa résolution est identique à celle du Square-1. Dommage que la qualité de ses rotations horizontales ne soit pas comparable (le plus grand nombre de pièces ?) car le Square-2 est un cube exigeant mais passionnant à résoudre.

difficulté :
SUPER SQUARE-1
(SQ1, MF8)
EN BREF
MON AVIS
Comme son nom l'indique, le Super Square-1 est une sorte de Square-1 "étendu" avec une colonne cylindrique centrale scindée en 2 pièces et ses 4 rangées comportant chacune 8 pièces contrairement à la rangée équatoriale en 2 éléments du Square-1. On peut le considérer comme un "double Square-1" car la logique de résolution de ses 4 étages revient à appliquer 2 fois l'ensemble des rotations du Square-1. Il reprend les mêmes dimensions que son "petit frère" (54x54x56 mm)
Le Super Square-1 propose un défi de taille car les pièces de ses 2 rangées internes ne comportent qu'une couleur, ce qui ne facilite pas leur localisation finale. Le gros bémol de ce cube (pourtant intéressant) est sa prise en main assez pénible, dominée par les rotations erratiques de sa colonne centrale, provoquant des blocages involontaires. L'habitude compense ce défaut mais ce cube mériterait une meilleure qualité générale, pour son mécanisme comme pour ses adhésifs.

difficulté :
CALENDAR CUBE
(3x3, C4U+moi !)
EN BREF
MON AVIS
Le cube calendrier n'est autre que ma transposition personnelle en langue française du calendar cube anglais, un jeu d'étiquettes spécifique permettant de reconstituer sur une face d'un cube 3x3 la date de n'importe quel jour de l'année. On trouve donc dans l'ordre (de la rangée supérieure à la rangée inférieure ) le jour de la semaine en abrégé, le numéro du jour et les 3 premières lettres du mois. Cette livrée reprend les 3 couleurs du drapeau français.
J'avais d'emblée été intéressé par le principe du calendar cube quand je l'ai découvert sur le site Cubesmith, au point d'envisager rapidement la possibilité d'en extrapoler une version en français. Après réflexion et quelques diagrammes, j'ai acquis la certitude que cette version était réalisable et j'ai réalisé un protototype. j'ai ensuite contacté Cubesmith directement pour proposer mon projet, lequel a été accepté avec enthousiasme et est disponible en ligne depuis avril 2014.

difficulté :
DOT CUBE
(3x3, C4U+CS)
EN BREF
MON AVIS
En regardant les points sur les 6 faces d'un dé standard, je me suis demandé ce que donnerait cette transposition sur un cube 3x3 standard. Le Dot Cube était né ! Mon exemplaire est un cube 3x3 C4U en kit (reprenant donc les dimensions d'un cube standard), muni de vignettes rondes (21 au total) commandées chez Cubesmith.
J'ai découvert les subtilités de cette création au cours de sa première résolution et je n'en suis pas du tout mécontent : malgré le peu d'autocollants et de nombreuses pièces interchangeables, le Dot Cube (que je voulais d'abord appeler "Dice Cube" mais l'appellation était prise) est un "mod" dépaysant du 3x3 standard, très facile à construire... et un peu plus difficile, me semble-t-il !

difficulté :